Un bilan à faire rougir: Deux députés de plus passent du rouge au vert!

Communiqué de presse - 16 janvier, 2007
Deux députés du Parti québécois, Denise Beaudoin (Mirabel) et Elsie Lefebvre (Laurier-Dorion), ont décidé de signer la déclaration non équivoque d'appui à l'étiquetage obligatoire des OGM que leur a fait parvenir Greenpeace... en avril 2006.

« Nous encourageons les Québécois à continuer à contacter leurs députés le plus rapidement possible afin que ceux-ci s'engagent de façon non équivoque en faveur de l'étiquetage obligatoire des OGM ». La liste des députés et leurs adresses de courriel sont disponibles sur le site de Greenpeace.ca.

Ces signatures font maintenant porter le total d'appui à 16 députés sur 125. Rappelons que Greenpeace a publié, samedi dernier, une page de publicité dans le quotidien Le Devoir, intitulée "Un bilan à faire rougir", dans laquelle les députés non-signataires étaient versés dans la liste "rouge". Nous promettions du coup de mettre régulièrement à jour cette liste, jusqu'à une diffusion finale, lors de la prochaine campagne électorale.

Pour justifier sa décision de signer notre déclaration non équivoque en faveur de l'étiquetage, la députée Elsie Lefebvre a publié un communiqué de presse dans lequel elle déclare appuyer "à 100% l'étiquetage des OGM". On peut également lire que "le consommateur a le droit de savoir d´où provient sa nourriture et de quoi elle est composée" et qu'"il est plus que jamais nécessaire que les citoyens se manifestent et fassent front commun afin de rendre obligatoire l´étiquetage des produits contenant des OGM au Québec».

Quant à Denise Beaudoin, elle écrit : « Je me suis toujours prononcé en faveur de l'étiquetage obligatoire des aliments contenant des OGM au Québec ». Rappelons qu'aucun des chefs des trois grands partis n'a à ce jour signé la déclaration non équivoque d'appui à l'étiquetage obligatoire des OGM qui est toujours disponible sur le site web www.greenpeace.ca.

Thèmes