Dans le cadre de notre semaine internationale d’action, des bénévoles et activistes de Greenpeace Canada ont livré une carte de souhait au siège social de Coca-Cola à Toronto.
Dans notre message, nous demandons au géant des boissons de montrer un peu de considération envers les océans et d’agir sans attendre pour réduire son empreinte plastique.


Devant leurs bureaux situés au centre-ville de Toronto, les activistes ont brandi bien haut une bannière sur laquelle on pouvait lire « Cessez d’étouffer les océans » accompagné d’une photo d’un oiseau de mer, comme ceux que l’on retrouve sur les plages, morts d’avoir ingéré des objets en plastique comme des bouchons de bouteilles.

Pendant que nos activistes distribuaient des pamphlets afin de sensibiliser les passants sur le rôle de Coca-Cola dans cette pollution plastique mondiale, une de nos porte-parole est allée remettre en main propre notre carte de souhait à des représentants de la compagnie. Nous leur avons aussi remis des bouchons et des étiquettes en plastique Coca-Cola ramassés durant un nettoyage de plage.

Voici le contenu de la carte :

En cette période des  fêtes…….

…..Greenpeace demande à Coca-Cola de faire preuve de considération envers les océans. Aidez-nous à enrayer la crise de pollution plastique en  adoptant des emballages réutilisables et des méthodes innovantes pour distribuer vos produits. Des millions de personnes ont appris que Coca-Cola fait partie du problème, et ils espèrent voir votre compagnie prendre des résolutions audacieuses pour l'année prochaine.


Cordialement,

Greenpeace


La période des fêtes est généralement le moment de l’année que préfère Coca-Cola pour mettre son produit de l’avant. La compagnie dépense un budget considérable pour sa campagne marketing de fin d’année, incluant des publicités à la télévision dans lesquelles ont peut voir leur camion faire sa tournée de Noël ; des ours polaires buvant du Coca-Cola sous la pleine lune ; ou encore le Père Noël se reposant après avoir livré ses cadeaux en buvant un Coca-Cola bien mérité. Bien sûr, la famille réunie et heureuse autour de la cheminée buvant une bouteille (en verre!) de Coca-Cola est aussi un thème récurrent de ces campagnes marketing.

Nous avons donc décidé de profiter de cette belle saison des fêtes pour parodier le contenu de leur fameuse vidéo afin d’exposer le revers de la médaille. Une façon de révéler comment la compagnie se cache derrière ses campagnes de relations publiques et  de responsabilité sociale bien rodées. Voyez par vous-mêmes :

 


Cette vidéo a déjà été vu par près de 4 millions de personnes. Partagez-la si vous pensez que Coke devrait agir pour réduire son empreinte plastique !


Durant la seule minute que dure cette vidéo, près d’un million de bouteilles en plastique ont été achetées dans le monde. Il est estimé que la moitié des bouteilles vendues dans le monde chaque année, n’est pas récupérée et finit dans les décharges ou dans la nature.

La surconsommation n’a pas de fin heureuse. L’idée selon laquelle l’industrie du recyclage peut absorber de telles quantités de déchets plastiques est un conte de fée qui n’a rien à voir avec la réalité.

Les plages inondées de bouteilles en plastique ne sont pas uniquement le problème ou la responsabilité des consommateurs, cette responsabilité incombe aussi à Coca-Cola par le biais de sa production sans cesse croissante de bouteilles en plastique à usage unique. Les bouchons, bouteilles et autres déchets plastiques de Coca-cola  sont de plus en plus visibles sur nos plages et dans nos cours d’eau au Canada, mettant en danger les espèces marines et les oiseaux marins, comme celui que nous avons représenté sur notre bannière.

Avec ses 110 milliards de bouteilles plastiques produites chaque année, Coca-cola est un facteur majeur de cette pollution. Elle est aussi la clé vers les solutions. Mais elle doit agir.
Au Canada, Coca-Cola (qui se vante pourtant de ses programme de développement durable) s’est opposée au système de consignation.

Notre demande à Coca-Cola est de réduire sa production de plastique à l'échelle mondiale et d’offrir des alternatives réutilisables à ses consommateurs.

Au début de la semaine, Greenpeace Chine a aussi livré ce message à l’usine d’emballage de Coca-Cola à Pékin. Greenpeace au Royaume-Uni a organisé une belle action au Piccadilly Circus devant la grand panneau publicitaire de Coca-Cola au centre-ville de Londres en utilisant un des personnage préféré de la marque : l’ours polaire!


Ce n’est que le début!

Plus de 400,000 personnes ont signé notre pétition pour appeler le PDG de Coca-Cola, James Quincey, à agir.

Agissez vous aussi. Ajoutez votre voix à la nôtre et signez la pétition!