La semaine dernière, l'Office national de l'énergie a délivré des permis autorisant Kinder Morgan a débuté les travaux de construction de son pipeline TransMoutain sur le Mont Burnaby.

La municipalité de Burnaby compte bien sûr faire appel de cette décision qui  outrepasse non seulement les règlements municipaux, mais également le processus de la Cour d'appel fédérale. Mais cela sera-t-il suffisant? 

Pour Greenpeace, comme pour le mouvement de désinvestissement, la solution passe également par une réduction drastique du financement accordé aux projets de pipelines. L'année 2017 a été forte en annonce de la part du secteur bancaire : ING, US Bank, BNP Paribas entre autres sont parmi les institutions bancaires qui ont fait le choix de désinvestir des sables bitumineux.  

Cette année, nous aimerions en ajouter une à la liste : le Mouvement Desjardins!
Et voici comment vous pouvez participer à faire de Desjardins la première banque au Canada à cesser d'investir dans les pipelines de sables bitumineux :

Nous lançons une trousse qui contient sept idées d'actions que pouvez accomplir en solidarité avec les communautés autochtones et les défenseurs de l’environnement, du climat planétaire et de la santé des populations qui se mobilisent contre l'exploitation des sables bitumineux et la construction de pipelines sur leurs terres.

Que vous ayez 5 minutes ou quelques jours, seul·e ou avec un groupe d’amis, vous pouvez nous aider à faire pression sur Desjardins pour les pousser à faire le bon choix. Inscrivez-vous pour recevoir la Trousse d'Action #NonAuxPipelines 
 


Ensemble, nous pouvons faire en sorte que Desjardins soit la première institution bancaire au Canada à désinvestir complètement des sables bitumineux.

En vous inscrivant, vous recevrez du soutien de notre part et pourrez être mis en contact avec d’autres personnes qui passent à l’action dans votre communauté.

Pourquoi Desjardins ? 

En 2017, Desjardins avait fait une annonce prometteuse avec la mise en place d'un moratoire temporaire portant sur tout nouveau financement de projets de pipelines de sables bitumineux. La décision finale devait être connue en décembre.

Contre toute attente, et m
algré ses déclarations en faveur de la protection de l’environnement et de la responsabilité sociale, le Mouvement Desjardins a finalement officialisé qu’il continuera à prêter 145 millions de dollars à la compagnie Kinder Morgan pour qu’elle construise son projet de pipeline de sables bitumineux Trans Mountain. C'est sans compter les 200 millions de dollars accordés aux compagnies TransCanada et Enbridge.

Face à cette irresponsabilité, nous nous engageons à continuer à faire pression sur Desjardins jusqu’à ce qu’ils cessent de financer tout projet de pipelines de sables bitumineux. Ensemble, nous pouvons les pousser à se mettre du bon côté de l'histoire.

Faites partie du mouvement pour dépolluer Desjardins

L’objectif est ambitieux, mais le moment est bien choisi. Desjardins tiendra son Assemblée générale les 23 et 24 mars prochain, ainsi que les Assemblées publiques des 300 caisses présentes à travers le Québec pendant les mois d’avril et mai. Plus nous ferons monter la pression d’ici là, plus nous aurons de chances de faire pencher la balance en faveur du respect des droits autochtones, de l’eau et du climat.

Toute vie sur cette planète dépend de l'eau et les pipelines de sables bitumineux Keystone XL, Kinder Morgan et Ligne 3 mettent cette précieuse ressource en péril.

Si vous ne l’avez pas encore fait, signez la pétition pour demander au Président de Desjardins de laisser tomber les pipelines de sables bitumineux.