En juillet 2011, Greenpeace International a mis au défi certaines grandes marques de vêtements de faire cesser la pollution aux produits toxiques émise dans les cours d’eau par leurs fournisseurs textiles. Dans le cadre de notre campagne Detox, nous avons mené des actions à Toronto afin de faire pression sur les compagnies Nike et Adidas, leur demandant de nettoyer leur chaine d’approvisionnement. Cette démarche a aidé à lancer un mouvement global qui a vu Nike, Adidas, Puma, H&M, Marks & Spencer et Li-Ning prendre des engagements pour désintoxiquer leur production et créer des textiles exempts de produits toxiques d’ici 2020. Cette année, notre campagne prend une autre proportion en incluant des compagnies bien connues du grand public. Nous leur demandons de faire elles aussi leur part afin d’aider à construire un avenir sans produits toxiques.

La campagne Detox

Pas moins de 70 pour cent des rivières, des lacs et des réservoirs en Chine sont touchés par la pollution des eaux. Lors d’enquêtes récentes, Greenpeace a identifié des liens entre un certain nombre de grandes marques du textile – dont Victoria's Secret, Tommy Hilfiger, Levi's et GAP – et les usines textiles en Chine qui déversent des produits chimiques dangereux dans nos rivières.

Des enquêtes de suivi ont révélé la présence de substances chimiques dans des articles vestimentaires portant la marque de 14 enseignes internationales, substances qui se dégradent dans l’eau pour former ces mêmes produits chimiques toxiques qui dérèglent le fonctionnement hormonal.

Ces produits chimiques constituent une grave menace pour la santé humaine et l’environnement, empoisonnant de précieux cours d’eau dans le monde entier.

Le problème

L’eau propre est non seulement un droit humain fondamental, c’est également la ressource essentielle la plus menacée du monde. Outre le fait qu’ils constituent des habitats d’une importance capitale pour la faune, les cours d’eau tels que les rivières et les lacs offrent également des ressources vitales pour la quasi-totalité de la vie sur Terre. Bon nombre de personnes dépendent de cette eau pour boire, pour l’agriculture ainsi que pour des produits alimentaires tels que les poissons et les crustacés. Pourtant, ces sources d’eau vitales sont souvent mises à mal par l’industrie et traitées comme s’il s’agissait d’égouts privés.

L’industrie textile est un secteur à forte consommation de produits chimiques – utilisant plusieurs substances chimiques différentes pour tout, de la teinture des tissus à l’impression et au finissage. Les eaux usées qui résultent de ces processus sont souvent toxiques et peuvent contaminer des cours d’eau importants. Ces rejets de substances dangereuses peuvent influer négativement sur la santé humaine, la faune et l’environnement.

En savoir plus

Greenpeace international

Forte du soutien de plus de 3 millions de membres, Greenpeace est la plus grande organisation internationale indépendante au monde. Grâce à ses bureaux dans 42 pays, Greenpeace assure une veille environnementale sur tous les contients. Au Québec et au Canada, nos équipes participents aux efforts des campagnes internationales suivantes :

Les dernières mises à jour

 

Kumi Naidoo, directeur général de Greenpeace International

Vidéo | 23 août, 2010 à 11:23

Kumi Naidoo, Directeur de Greenpeace International, nous fait une petite bio ainsi qu'un message au Québec

Kumi Naidoo en BIXI à Montréal

Vidéo | 21 août, 2010 à 15:55

Des militants de Greenpeace ont accompagné Kumi Naidoo, le Directeur général de Greenpease International pour une balade en vélo BIXI dans les rues de Montréal le 20 août. À l'arrivée à la station BIXI au coin du boulevard St.Joseph et de la rue...

De l'inspiration à l'action

Vidéo | 22 avril, 2009 à 1:00

Aidez-nous à protéger notre fragile planète. Musique par Hecq. Images additionnelles de la NASA et ESA/Hubble.

1 - 3 de 3 résultats.