Menace toxique – Notre enquête sur les dessous de la mode

En avril 2012, Greenpeace a voulu tester les produits de 20 grandes marques de vêtements. Sur cette page, nous vous révélons les résultats de cette enquête. Nos tests démontrent l'utilisation généralisée de produits chimiques, des éthoxylates de nonylphénol, connus pour être des perturbateurs hormonaux.

Il est important de noter que les niveaux de produits chimiques détectés ne sont pas connus pour constituer un risque pour la santé directement aux porteurs de ces vêtements. Cependant, ces produits chimiques ont une gamme d'effets dangereux sur la santé humaine et d'autres organismes lorsqu'ils sont rejetés dans l'environnement. La seule façon de gérer cette pollution est de demander aux grandes marques de vêtements de cesser de les utiliser et de trouver des alternatives moins dommageables.

Parcourez les images ci-dessous et partagez-les dans les médias sociaux afin de faire pression sur ces marques pour qu’elle change leur pratique. Pour plus de détails, téléchargez le résumé du rapport The Big Fashion Stitch-Up et visitez notre page des produits chimiques prioritaires à éliminer.



Thank you for sharing!

Please follow us on:

Follow us on Pinterest