Les impacts des sables bitumineux : sécurité énergétique

Publication - 4 mai, 2008
Il semble aberrant à la plupart des Canadiens que l’exploitation des sables bitumineux cause une effroyable quantité de dommages environnementaux et sociaux, alors que la majeure partie du pétrole produit ne profite pas au Canada.

Pas moins de 70 % du pétrole extrait de ces sables est directement acheminé par pipeline aux États-Unis, lesquels considèrent l’Alberta comme une source « sûre », comparativement aux autres sources de pétrole situées dans des régions du monde plus instables politiquement.

Si les Américains privilégient l’Alberta comme fournisseur de pétrole, c’est qu’elle est considérée comme une source « sûre ». Effectivement, selon l’Oncle Sam, les sables albertains ne proviennent pas de régions « instables » sur le plan politique. Au total, c’est 70 pour cent du pétrole extrait des bitumineux qui sont envoyés par pipeline directement aux États-Unis.

Parce qu’ils ont accès à cette source « sûre », les Américains s’intéressent peu aux véhicules à faible consommation et retardent leur transition et la nôtre vers les énergies renouvelables. Les milliards que nous dépensons dans l’exploitation des sables bitumineux sont autant d’argent qui n’est pas investi dans les énergies propres et durables. Un jour ou l’autre, le Canada épuisera ses réserves de sables bitumineux, une ressource que nous savons non renouvelable. Lorsque la dernière goutte aura été prélevée, quelle sécurité énergétique laisserons-nous aux générations futures?