La forêt boréale. © Greenpeace

La protection de la forêt boréale, qui constitue l'écosystème le plus étendu au pays, est l'une des priorités de Greenpeace Canada. Nous voulons faire en sorte qu'elle demeure en santé et puisse contribuer durablement à l'essor économique des communautés qui y habitent. La forêt boréale, qui couvre la moitié des terres émergées du Canada, abrite d'innombrables espèces de plantes et d'animaux et permet de modérer les effets du réchauffement climatique. Elle stocke une quantité astronomique de carbone, estimée à 208 milliards de tonnes, et se trouve au cœur de la vie quotidienne et culturelle des Premières Nations. Malgré tout, la forêt boréale demeure menacée par l'exploitation abusive et les méthodes de coupe désuètes.

Dans la portion exploitable de la forêt boréale, Greenpeace a identifié cinq zones prioritaires à la conservation.  Malheureusement, certaines de ces zones sont exploitées par des compagnies comme Produits forestiers Résolu, dont les activités détruisent l’habitat du caribou. En ce moment, Résolu poursuit Greenpeace pour 7 millions $ afin de détourner l’attention du public. Greenpeace ne se laissera pas réduire au silence et continuera de défendre la forêt malgré tout.

Ne laissez pas la forêt sans défense. Signez la pétition et ensemble, #defendonslaforet.

Greenpeace œuvre à la protection de la forêt boréale en menant les actions suivantes :

  • Lancer un défi aux marchés : Nous alertons le public au sujet des pratiques dommageables de l'industrie forestière. Nous ciblons les clients qui ont un grand pouvoir d’achat, mais pouvons à l'occasion collaborer avec eux afin d'assurer une meilleure protection de la forêt.
  • Informer les consommateurs : Nous sensibilisons la population aux problèmes engendrés par les compagnies comme Produits forestiers Résolu. Nous fournissons des informations qui permettent aux consommateurs de réduire l’impact de leurs achats sur la forêt boréale.
  • Faire pression sur les gouvernements : Nous veillons à ce que les gouvernements tiennent leurs promesses et protègent la forêt boréale. Nous les encourageons à prendre des mesures concrètes pour établir des pratiques d'exploitation durables et assurer un avenir prospère aux communautés locales.
  • Travailler en collaboration avec l'industrie : Nous collaborons avec les chefs de file du secteur forestier pour assurer la conservation de la forêt boréale et garantir la création d’emplois durables.
  • Travailler en collaboration avec les Premières Nations : Nous reconnaissons l'autonomie décisionnelle des Premières Nations dans la gestion et la protection de leurs territoires ancestraux. En vertu de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones et des critères de certification du Forest Stewardship Council (FSC), le droit des Premières Nations à un consentement libre et éclairé doit être respecté pour tout projet de développement touchant leurs territoires ancestraux.

Les dernières mises à jour

 

Des « textos » par milliers pour la forêt

Actualité | 12 mai, 2009 à 17:00

Les citoyens préoccupés par le manque de protection de la forêt boréale peuvent agir… à partir de leur cellulaire ! Dans notre campagne qui vise à faire d’AbitibiBowater une entreprise qui conserve les forêts intactes et qui exploite la forêt de...

AbitibiBowater demande la protection de ses créanciers

Actualité | 15 avril, 2009 à 17:00

Le refus de l'entreprise de se verdir est au nombre des facteurs expliquant les difficultés financières qu’éprouve aujourd’hui AbitibiBowater. Un plan de relance vert demeure la meilleure chance de l’entreprise pour assurer sa survie à long terme.

Nouvelle loi sur la forêt : le gouvernement travaille à l’envers

Actualité | 30 mars, 2009 à 17:00

C’est dans les prochains mois que le gouvernement du Québec adoptera sa nouvelle Loi sur les forêts. Moment important pour l'écosystème, il est temps de renverser la gestion forestière et de déterminer ce qui doit être protégé avant de déterminer...

8% ou rattraper l’écart

Actualité | 29 mars, 2009 à 17:00

Enfin! Le Québec a enfin atteint son objectif de protéger 8% de la superficie de la province. Est-ce une bonne nouvelle? Certainement. Y a-t-il lieu de crier victoire? Pas tout à fait. L’annonce demeure une mesure de rattrapage.

La liquidation de notre « capital » forêt doit s’arrêter

Actualité | 8 mars, 2009 à 18:00

Par l’entremise d’une pleine page de publicité publiée le 9 mars dans Le Devoir, Greenpeace dénonce haut et fort la politique de liquidation des forêts intactes à laquelle s’adonne le gouvernement de Jean Charest depuis trop longtemps. À l’aube...

106 - 110 de 143 résultats.

Thèmes