La forêt boréale. © Greenpeace

La protection de la forêt boréale, qui constitue l'écosystème le plus étendu au pays, est l'une des priorités de Greenpeace Canada. Nous voulons faire en sorte qu'elle demeure en santé et puisse contribuer durablement à l'essor économique des communautés qui y habitent. La forêt boréale, qui couvre la moitié des terres émergées du Canada, abrite d'innombrables espèces de plantes et d'animaux et permet de modérer les effets du réchauffement climatique. Elle stocke une quantité astronomique de carbone, estimée à 208 milliards de tonnes, et se trouve au cœur de la vie quotidienne et culturelle des Premières Nations. Malgré tout, la forêt boréale demeure menacée par l'exploitation abusive et les méthodes de coupe désuètes.

Dans la portion exploitable de la forêt boréale, Greenpeace a identifié cinq zones prioritaires à la conservation.  Malheureusement, certaines de ces zones sont exploitées par des compagnies comme Produits forestiers Résolu, dont les activités détruisent l’habitat du caribou. En ce moment, Résolu poursuit Greenpeace pour 7 millions $ afin de détourner l’attention du public. Greenpeace ne se laissera pas réduire au silence et continuera de défendre la forêt malgré tout.

Ne laissez pas la forêt sans défense. Signez la pétition et ensemble, #defendonslaforet.

Greenpeace œuvre à la protection de la forêt boréale en menant les actions suivantes :

  • Lancer un défi aux marchés : Nous alertons le public au sujet des pratiques dommageables de l'industrie forestière. Nous ciblons les clients qui ont un grand pouvoir d’achat, mais pouvons à l'occasion collaborer avec eux afin d'assurer une meilleure protection de la forêt.
  • Informer les consommateurs : Nous sensibilisons la population aux problèmes engendrés par les compagnies comme Produits forestiers Résolu. Nous fournissons des informations qui permettent aux consommateurs de réduire l’impact de leurs achats sur la forêt boréale.
  • Faire pression sur les gouvernements : Nous veillons à ce que les gouvernements tiennent leurs promesses et protègent la forêt boréale. Nous les encourageons à prendre des mesures concrètes pour établir des pratiques d'exploitation durables et assurer un avenir prospère aux communautés locales.
  • Travailler en collaboration avec l'industrie : Nous collaborons avec les chefs de file du secteur forestier pour assurer la conservation de la forêt boréale et garantir la création d’emplois durables.
  • Travailler en collaboration avec les Premières Nations : Nous reconnaissons l'autonomie décisionnelle des Premières Nations dans la gestion et la protection de leurs territoires ancestraux. En vertu de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones et des critères de certification du Forest Stewardship Council (FSC), le droit des Premières Nations à un consentement libre et éclairé doit être respecté pour tout projet de développement touchant leurs territoires ancestraux.

Les dernières mises à jour

 

Refonte du régime forestier québécois

Actualité | 15 septembre, 2009 à 17:00

Greenpeace présente aujourd’hui son mémoire sur le projet de loi 57 à la Commission parlementaire sur l’économie et le travail, document qui se veut une liste de solutions face à la crise écologique et économique qui sévit en forêt québécoise.

Blocus au ministère

Actualité | 26 juillet, 2009 à 17:00

Des activistes de Greenpeace bloquent l’accès au Ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec (MRNF), depuis ce matin et perturbent le cours des activités afin de protester contre la destruction des forêts intactes et le recul...

Pour une économie forestière responsable

Actualité | 23 juillet, 2009 à 17:00

Greenpeace dévoile sa vision économique du secteur forestier québécois, axée sur la conservation de la forêt boréale et la mise en œuvre d’une nouvelle foresterie et demande au gouvernement du Québec d’en prendre acte.

Bienvenue Madame Normandeau!

Actualité | 5 juillet, 2009 à 17:00

Le sort de nos dernières forêts vierges est entre les mains de Nathalie Normandeau, la nouvelle ministre des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) du Québec. En juin 2009, avant qu’elle n’entre en fonction, le gouvernement du Québec a...

Quand petite révolution rime avec grande destruction

Actualité | 22 juin, 2009 à 17:00

La lettre suivante, adressée au ministre des Ressources naturelles et de la Faune, M. Claude Béchard, a été publiée dans La Presse et Le Quotidien du samedi 20 juin dernier. Greenpeace y dresse une critique de la nouvelle Loi sur la forêt déposée...

106 - 110 de 148 résultats.

Thèmes