Danger: Fabrication de papier jetable

Publication - 10 mai, 2008
De nombreux produits en papier jetable, notamment le papier hygiénique, le papier mouchoir, les essuie-tout et les serviettes, sont fabriqués avec des arbres de la forêt boréale. Greenpeace estime que de 600 000 à 700 000 tonnes de produits en papier à usage sanitaire sont consommés au Canada chaque année.

Des milliers d'autres tonnes de pâte destinées à la fabrication de papier jetable sont expédiées aux États-Unis et ailleurs à l'étranger. Greenpeace estime qu'il est tout à fait condamnable que les forêts anciennes soient exploitées pour fabriquer des produits  à usage unique. Des millions de consommateurs et consommatrices partout au Canada envoient littéralement la forêt boréale dans les toilettes tous les jours. Il faut mettre un terme à cette pratique.

Il existe aujourd'hui de nombreux produits de rechange moins nuisibles à l'environnement que les produits en papier  fabriqués avec les arbres des forêts anciennes. Il existe déjà des produits faits de papier 100 % recyclé disponibles sur le marché. D'une qualité équivalente, ils sont vendus à un prix comparable dans la plupart des grandes chaînes d'alimentation, des magasins de produits naturels et des dépanneurs.

Greenpeace travaille à convaincre les fabricants de produits en papier à usage sanitaire de changer leurs pratiques. Nous demandons aux fabricants de cesser d'utiliser les fibres de forêts menacées pour la fabrication de leurs produits en papier à usage sanitaire. Pour y parvenir, ils peuvent notamment accroître la proportion de fibres recyclées de leurs produits ou utiliser des fibres provenant d’aménagements certifiés par le FSC (Forest Stewardship Council).

Les six premiers fabricants de produits en papier à usage sanitaire au Canada sont : Kruger, Cascades, Procter & Gamble, Irving, Atlantic Packaging et Kimberly-Clark.

Thèmes