Solution : Certification FSC

Publication - 10 mai, 2009
Parmi toutes les normes de certification forestière existantes, la norme du Forest Stewardship Council (FSC) est la plus reconnue internationalement, par les clients et les gouvernements, comme étant socialement responsable, rigoureuse, basée sur la performance et permettant de mesurer l’amélioration des pratiques de gestion durable des forêts. De plus, le FSC est la norme la plus recherchée à travers le monde auprès des gros clients du secteur forestier. Au Canada, Ikea, Home Depot, Dell, Random House Canada, Hydro-Québec, Limited Brands et Cascades comptent parmi les entreprises qui ont choisi de s’approvisionner auprès de fournisseurs ayant la certification FSC.

En 1993, inspirés par le Sommet de la Terre de Rio de l’année précédente, 130 représentants de 26 pays se sont réunis pour fonder, au Canada, le Conseil de la bonne gestion forestière ou le FSC. Cet organisme indépendant a pour mission de certifier les coupes forestières effectuées de manière responsable. Le FSC étiquette clairement les articles fabriqués à partir de bois obtenu grâce à des pratiques forestières respectueuses de l’environnement.

Alors que la certification forestière FSC a été créée pour concilier la protection de la biodiversité, l’intérêt des communautés locales, des peuples autochtones et celui du commerce, aucune autre méthode de certification forestière (incluant ceux privilégiés par Abitibi-Consolidated, Bowater et Kruger) n’est parvenue à définir des normes aussi rigoureuses. Le CSA (Canadian Standards Assocation) et le SFI (Sustainable Forestry Initiative) ont été créés par et pour l’industrie, pour l’opposer à la norme FSC.

Non seulement ces certifications ne sont pas reconnues par la communauté environnementale, mais ils ne font pas l’objet de chaîne de traçabilité permettant de retrouver les produits issus de pratiques de gestion durable des forêts et ne sont pas considérés par les grands consommateurs sur le marché international. Alors que la demande augmente pour les produits forestiers certifiés par le FSC, le gouvernement du Québec tarde à retirer les obstacles législatifs à cette certification.

Au Québec, moins de 12 % du territoire forestier est certifié par le FSC, alors que l’Alberta et l’Ontario en comptent plus de 30 %.

Combien d’hectares de forêt sont certifiés FSC à travers le monde ?

Plus de 90 M d’hectares de forêt, dans 80 pays ont la certification FSC. Au Canada, plus de 21 M d’hectares de forêts sont certifiées FSC. Domtar, Tembec et Alberta Pacific sont parmi les plus grandes compagnies forestières canadiennes à avoir adopté la certification FSC.

Principes et critères du FSC

Les principes et critères du FSC s'appliquent à toutes les forêts de la planète : tropicales, tempérées et boréales, qu'elles soient anciennes ou secondaires.

Les 10 principes du FSC portent sur les thèmes suivants :

  1. Respect des lois et des principes du FSC.
  2. Droits et responsabilités foncières et usages.
  3. Droits des peuples indigènes.
  4. Droits des ouvriers et relations avec les communautés.
  5. Ressources forestières.
  6. Impact sur l'environnement.
  7. Plan d'aménagement.
  8. Suivi évaluation.
  9. Maintien des forêts ayant une grande valeur de conservation.
  10. Plantations.

Thèmes