Océans

Nos océans sont majestueux, ils sont le lieu de vie de millions de créatures stupéfiantes, et font partie intégrante du patrimoine culturel de milliers de populations côtières. La vie sur notre planète bleue dépend de la bonne santé des océans. Toutefois, des scientifiques sonnent l’alarme pour alerter sur le fait que la vie marine pourrait faire face à la prochaine extinction de masse. Après les changements climatiques, la surpêche est la plus grande menace pour la biodiversité des océans. La pêche industrielle a conduit à une réduction dramatique des populations marines. En effet, la demande croissante en produits de la mer pousse une industrie déjà insatiable à pêcher à un rythme dépassant celui du renouvellement des ressources et à intensifier ses activités de pisciculture, perturbant des écosystèmes marins déjà fragiles. Les déchets plastiques et les produits chimiques toxiques engendrent une pollution qui s’étend partout dans les océans et s’infiltre dans les chaînes alimentaires marines. Il faut agir de toute urgence pour protéger les espèces, grandes et petites, soutenir les populations côtières qui tirent leur subsistance de la mer et permettre aux océans de se rétablir et de prospérer. Greenpeace propose des solutions aux enjeux qui touchent la vie marine. Impliquez-vous.

Plastique

Pollution plastique

Chaque minute qui passe, l’équivalent d’un camion à ordures rempli de déchets plastiques est rejeté dans l’océan. La vie marine est littéralement noyée dans la pollution plastique. Celle-ci envahit les plages ainsi que les écosystèmes marins, alors même que la production d’emballages plastiques ne cesse de croître. Notre dépendance quotidienne envers cette matière, sous la forme de microbilles, de sacs ou d’emballages, dépasse de très loin notre capacité de gestion de ces déchets. Le plastique jetable, comme les bouteilles, les pailles, les tasses à café, les sacs et les contenants, représentent une grande partie du problème. Ils sont le produit d’une culture de la commodité qui a pris racine quasiment partout dans le monde. Consommer un produit dans un emballage que nous n’utilisons parfois que quelques minutes avant de le jeter est devenu normal. Le problème, c’est que le plastique ne disparaît jamais complètement. Une énorme quantité aboutit dans la nature – c’est-à-dire dans nos océans et dans l’estomac des espèces sauvages. Il faut réduire notre dépendance envers cette matière, interdire les articles à usage unique et exiger que les entreprises acceptent leur part de responsabilité à l’égard de la crise actuelle. Il est difficile de modifier nos façons de faire, car les entreprises sont peu nombreuses à proposer des solutions de rechange; elles contribuent plutôt à alimenter notre addiction. Pourtant, il n'y a pas si longtemps, nos vies n'étaient pas si dépendantes des plastiques jetables. Aussi nous croyons qu’il est possible d’inverser la tendance. Ensemble, nous pouvons refuser, réduire et réutiliser, et faire circuler le message pour des #OcéansSansPlastique.

 

Tuna

Changer de thon

L’industrie mondiale de la pêche est hors de contrôle. La surpêche, la pêche illégale et les pratiques néfastes ont provoqué le déclin catastrophique des populations de thon et d’autres animaux marins en péril comme les tortues, les requins et les oiseaux de mer. Les préoccupations touchant les droits des travailleurs et de la personne abondent dans ce secteur, où les conditions de travail peuvent s’avérer mortelles. Les acheteurs et les vendeurs de thon en conserve pourraient jouer un rôle dans la création d’une industrie durable et socialement responsable de la mer jusqu’à l’assiette. Greenpeace s’emploie au Canada et ailleurs dans le monde à persuader les entreprises de n’acheter que du thon capturé à l’aide de méthodes durables, à dénoncer les marques qui refusent de modifier leurs pratiques néfastes et à presser le secteur privé de rallier le mouvement mondial pour la protection des océans. Nous avons établi un classement des marques connues et publié un guide d’achat visant à aider les personnes qui décident de consommer du thon à faire des choix responsables. Des changements positifs s’observent déjà sur les étagères des supermarchés, mais il importe que tous maintiennent la pression sur les entreprises jusqu’à ce qu’on ne trouve sur le marché canadien que du thon pêché de façon responsable. Consultez notre Guide d’achat du thon pour des océans en santé et faites-le circuler auprès des amateurs de thon dans votre entourage. Et persuadez votre épicier de garnir ses étalages de thon durable!

 

Vie marine

Protéger la vie marine

La vie a pris forme dans les océans. On y trouve encore des espèces comptant parmi les plus anciennes de la planète, dont certaines remontent même à la préhistoire. D’une beauté incomparable, le milieu océanique recèle des êtres vivants, étranges et merveilleux, des plantes et des animaux regroupés en écosystèmes uniques et complexes qui contribuent à la biodiversité marine de la planète. De plus, ces écosystèmes régulent d’autres systèmes terrestres, comme le climat, qui tendent à se dérégler lorsque l’état de santé des océans s’affaiblit. Devant les menaces croissantes que subissent les habitats océaniques, il devient primordial d’adopter des façons de faire plus durables. Plus important encore, il faut préserver de vastes espaces de toute exploitation, de façon à favoriser le rétablissement, la reconstruction et la résilience des milieux marins, afin que la vie y poursuive tout simplement son cours naturel. Greenpeace préconise la transformation de 40 % des océans de la planète en sanctuaires et presse l’industrie et le gouvernement d’agir pour atteindre cet idéal au Canada et en haute mer. Nous travaillons à obtenir que les responsables politiques rendent des comptes quant à leur promesse d’assurer le rétablissement des espèces en péril. Nous collaborons avec les communautés côtières et autochtones pour veiller au respect de leurs droits et à la préservation de leurs modes de vie tributaires des océans. Enfin, nous tentons d’empêcher les industries destructrices de poser une menace pour nos littoraux. Vous trouverez ci-dessous dans nos blogues d’autres renseignements sur les projets que nous menons ou que nous appuyons.

Les dernières mises à jour

 

Saumonstre OGM pour l'Halloween

Blogue par Eric Darier Ph.D. | 27 octobre, 2010

Faites-vous vraiment peur pour l'Halloween!  Le saumon OGM est à nos portes. Faites-vous doublement peur car cette vidéo est en anglais.

Le poisson OGM plus proche qu’on pensait

Blogue par Eric Darier Ph.D. | 18 octobre, 2010

Vendredi dernier une coalition d’organisations incluant le Conseil d’Action sur les biotechnologies de l’Etat du Washington, Ecoropa,  Women in Europe for a Common Future, EcoNexus et Greenpeace avaient organisé une conférence à midi...

Greenpeace à la communauté internationale : Interdisez le poisson OGM!

Blogue par Eric Darier Ph.D. | 13 octobre, 2010

Hier, j’ai fait une déclaration au nom de Greenpeace aux quelques 160 pays présents à la réunion du Protocole de Biosécurité à Nagoya (Japon).  Cette déclaration peut se résumer ainsi : Interdisez le poisson OGM  ! Voici une...

2000 manifestants contre les OGM au Japon

Blogue par Eric Darier Ph.D. | 10 octobre, 2010

A la veille de l’ouverture officielle de la rencontre du protocole de biosécurité des Nations-Unies qui se tiendra à Nagoya (Japon) du 11 au 15 octobre, quelque 2000 manifestants colorés ( diaporama ; disporama2 ) ont pris la rue...

Allons-nous mordre à l’hameçon du poisson OGM?

Actualité | 7 octobre, 2010 à 12:55

Bientôt du saumon OGM dans nos assiettes? Après 10 ans de tentatives de faire autoriser le saumon OGM, les autorités américaines sembleraient prêtes à tomber dans le filet de la compagnie AquaBounty Technologies. Le Canada sera-t-il séduit par ce...

Non aux forages dans tout le Saint Laurent!

Blogue par Virginie Lambert Ferry | 27 septembre, 2010 3 Commentaires

L’annonce du gouvernement du Québec de renoncer à aller de l’avant dans l’exploration pétrolière et gazière dans l’estuaire du Saint-Laurent relève du bon sens. Cette déclaration mérite cependant d’être relativisée dans la...

Greenpeace salue les efforts de Metro

Actualité | 22 septembre, 2010 à 16:22

Greenpeace tient à féliciter Metro pour son engagement à retirer de ses étals sept espèces de poissons menacés d’ici l'été 2011. Cette déclaration survient seulement trois mois après que Metro ait adopté une politique d’approvisionnement de...

Deux de Tokyo : le verdict est tombé – prison avec sursis pour Junichi et Toru

Actualité | 6 septembre, 2010 à 10:32

Greenpeace condamne la peine de prison avec sursis d’un an prononcée aujourd’hui par la justice japonaise à l’encontre de Junichi Sato et Toru Suzuki. L’organisation considère cette décision comme injuste et disproportionnée au vu du seul « crime...

Zachary Richard sur la marée noire dans le golfe du Mexique

Blogue par Eric Darier Ph.D. | 27 août, 2010

Zachary Richard fera une conférence sur la marée noire dans le golfe du Mexique le 7 septembre prochain. Cette conférence aura lieu aux Îles-de-la-Madeleine qui est en première ligne pour une marée noire potentielle si l'exploration du...

Sauvons le dernier océan : barrons le bar du Chili

Blogue par Beth Hunter - Oceans | 15 août, 2010

Dans les eaux glacées de l’Antarctique, deux cents pieds sous la mer, rôde l’affreuse légine (‘toothfish’ en anglais) qui se nourrit de petits poissons et de calmars. Elle est la proie des phoques, des baleines et des calmars géants.

171 - 180 de 269 résultats.

Thèmes