Flétan de l'Atlantique

Page - 1 septembre, 2009

Liste rouge de Greenpeace Canada

Info-pêche

Nom latin Hippoglossus hippoglossus

Méthodes de pêche Chalut de fond, palangre de fond

Zones de pêche Plate-forme Scotian, Grand-banc de Terre-Neuve, Golfe du Saint-Laurent

Sur la liste rouge? Voici pourquoi   Un peu de biologie

1. On a beaucoup surpêché le flétan de l'Atlantique dans les eaux canadiennes et américaines, tellement que dans l'Atlantique Ouest les captures excessives ont eu pour effet de faire chuter sa population à des niveaux très bas. C'est pourquoi on a statué en 2001 que l'espèce était surpêchée, et on ne s'attend pas à ce que sa population récupère à court terme.

2. L'utilisation aveugle des engins de pêche a eu pour effet d'accroître considérablement les prises accessoires, si bien que le rétablissement de la population s'en trouve compromis.

3. En 1994, l'UICN a accordé le statut d'espèce en danger de disparition au flétan de l'Atlantique, mais on attend encore la mise à jour de cette désignation.

Le flétan de l'Atlantique vit de 50 à 2000 mètres sous les niveaux de la mer.

Le flétan met de 5 à 15 ans avant d'arriver à maturité et il peut vivre jusqu'à 50 ans.

Le flétan peut mesurer jusqu'à 4,7 mètres de long et peser jusqu'à 320 kg.

Le flétan de l'Atlantique se nourrit d'autres poissons (morues, églefins, lançons, harengs, capelans) et aussi de céphalopodes, de gros crustacés et d'autres animaux benthiques

Lorsque le flétan atteint sa maturité, son œil gauche migre du côté droit de sa tête et il nage avec le côté «aveugle » de sa tête vers le fond marin.

Thèmes