Raies et pocheteaux

Page - 1 septembre, 2009

Liste rouge de Greenpeace Canada

Info-pêche

Autres noms communs Raie épineuse (Amblyraja radiata), raie biocellée (Raja et latins binoculata), pocheteau long-nez (Raja rhina). Méthodes de pêche Principalement le chalut à panneaux et le chalut de fond, parfois la drague.

Zones de pêches Au Canada, la raie épineuse est pêchée hors des côtes atlantiques; la raie biocellée et le pocheteau long-nez sont pêchés le long des côtes du Pacifique.

Sur la liste rouge? Voici pourquoi   Un peu de biologie

1. Les raies sont pêchées par chalutage de fond et cette méthode de pêche a déjà des répercussions sur les habitats benthiques tels les coraux, les éponges de mer et d'autres espèces structurées.

2. Les raies sont vulnérables à la surpêche et ont été surpêchées. La plupart des espèces présentes dans la zone de l'Atlantique ont une situation préoccupante, étant soit menacées ou en danger de disparition. Les populations de raies épineuses montrent des signes de stress à travers leur modèle de dispersion, se décimant depuis les années 1970, et sont actuellement à leur plus bas taux observé.

3. Les raies sont vulnérables à la pêche accidentelle, et le chalutage de fond utilisé pour les pêcher présente une menace pour les autres espèces menacées ou surpêchés.

Les raies vivent dans les bas fonds, jusqu'à 700 mètres sous les niveaux de la mer.

La raie épineuse peut vivre jusqu'à 16 ans et mesurer jusqu'à 100 cm de long.

Quelques espèces de raies déposent leurs oeufs dans une coquille dure et de cuir, communément appelé «coquillage des sirènes» (mermaid's purse).

La grande majorité des raies est exportée en Corée du Sud, et les préparateurs et acheteurs ne différencient pas les espèces.

Thèmes