Des produits qui mènent à un avenir sans thon

Page - 14 juin, 2011
La plupart des supermarchés canadiens vendent la marque Clover Leaf qui se décline en différents styles et saveurs de thon. Le thon présent dans les cannes de la marque est issu de stocks différents pêché principalement grâce à deux méthodes : la pêche à la palangre et la pêche à la senne à l’aide de dispositifs de concentration de poissons (DCP). Malheureusement, Clover Leaf n’en fait pas assez pour s’assurer que d’autres espèces ne sont pas tuées pour remplir ses cannes de thon, mais, en plus, elle ne s’assure pas que le thon lui-même provient de stocks en santé.

À l’intérieur des conserves de thon Clover Leaf, on retrouve deux espèces de la Liste rouge de Greenpeace, le thon albacore et le thon obèse mais aussi le très populaire thon germon (plus connu sous le nom de thon blanc) ainsi que le thon listao, l’espèce la plus fréquemment utilisée dans la mise en conserve. Les boîtes de thon Clover Leaf pourraient donc contenir du :

  • Thon albacore (ou à nageoires jaunes) pêché à la palangre ou à la senne avec l’aide de DCP dans l’ouest, l’est et le centre de l’océan Pacifique et dans l’océan Indien;
  • Thon germon (ou blanc) capturé à la palangre dans le Pacifique-Nord, le Pacifique-Sud, l’Atlantique-Sud et l’océan Indien;
  • Thon listao pêché à la senne à l’aide de DCP, dans l’ouest, le centre et l’est de l’océan Pacifique et dans l’océan Indien;
  • Thon obèse, probablement du juvénile issu de prises accessoires dans le cadre d’autres pêcheries au thon. Une étude fondée sur des tests génétiques et commandée par Greenpeace a permis de déceler la présence de thon obèse dans des conserves pourtant étiquetées « thon pâle », qui contiennent habituellement du thon listao.

Thèmes