La guerre des États-Unis contre la biosécurité

Publication - 18 juin, 2003
Le 13 mai 2003, le gouvernement des États-Unis a déposé une plainte officielle devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC) contre le moratoire de fait de l’Union européenne (UE) sur l’autorisation des organismes génétiquement modifiés (OGM).

Le Protocole de biosécurité est conçu pour empêcher les effets néfastes des OGM sur la conservation et l’exploitation durable de la diversité biologique. Il faut considérer le cas mexicain de contamination transgénique du maïs par du maïs OGM comme une preuve irréfutable que la biosécurité doit être appliquée indépendamment des règles de libre échange.

Ce cas peut potentiellement devenir la bataille décisive dans la lutte pour mettre fin à la guerre mondiale des États-Unis contre les agriculteurs, les consommateurs et l’environnement.

Télécharger le document

Num. pages: 12

Thèmes