Envoyez une lettre à John Baird, ministre des Affaires étrangères, le pressant d'exiger leur libération immédiate

Exprimez votre solidarité envers les deux Canadiens Paul Ruzycki et Alexandre Paul qui font partie des 30 de l’Arctique, militants et membres de l'Arctic Sunrise, présentement détenus en Russie.

En tant que ministre des Affaires étrangères, John Baird peut jouer un rôle crucial pour assurer la libération de Paul Ruzycki et d'Alexandre Paul. Qu'il s'agisse de lancer un appel public pour leur libération, de soulever l'enjeu auprès des personnes ressources les mieux placées au sein de la Fédération de Russie ou de soutenir l'initiative du gouvernement hollandais auprès du Tribunal international du droit de la mer, le ministre Baird et le gouvernement canadien peuvent aider de nombreuses façons. Ce dernier a joué un rôle déterminant dans la libération des citoyens canadiens John Greyson et Tarek Loubani lorsqu'ils étaient illégalement détenus en Égypte. Nous demandons que les mêmes mesures soient prises pour assurer la libération de Paul Ruzycki et d'Alexandre Paul.

 

 

Le 18 septembre au matin, deux activistes de Greenpeace International ont été arrêtés alors qu'ils protestaient contre les projets de forages en Arctique sur une plateforme de Gazprom, la Prirazlomnaya, en mer de Pechora. Ils ont été détenus sur un bateau des autorités russes pendant une nuit, sans que les charges retenues contre eux ne soient clairement énoncées, et sans représentant légal. Le jour suivant, 19 septembre, la garde russe a, de manière totalement illégale, abordé le navire de Greenpeace, l'Arctic Sunrise, alors qu'il se trouvait en dehors des eaux territoriales russes et a arrêté 30 membres d'équipage, sous la menace d'armes à feu. Tous les membres d'équipage ont été détenus sur le bateau, sous la surveillance de gardes armés, pendant que l'Arctic Sunrise se faisait remorquer jusqu'à St-Peterbourg. Une fois parvenus à destination, l'équipage a été conduit dans des centres de détention, où ils ont été retenus et interrogés par les autorités russes. Après comparution en audience préliminaire devant un tribunal de St-Peterbourg, l'ensemble de nos militants, ainsi qu'un photographe et un cadreur indépendants, a été condamné à 2 mois de détention préventive le temps d'une enquête pour acte de piraterie. Jusqu'au 23 octobre, les 30 de l'Arctique étaient inculpés de piraterie. Aujourd'hui, ils sont aussi poursuivis pour hooliganisme. Pour chaque charge, ils encourent jusqu'à 15 et 7 ans de prison en Russie.

Alexandre Paul est originaire de Montréal, au Québec. Il a déjà passé la moitié de sa vie à participer aux activités de Greenpeace. Environnementaliste passionné, Alexandre est un marin et un activiste dévoué qui travaille à bord des navires de Greenpeace depuis plus de sept ans.

Paul Ruzycki est originaire de Port Colborne, en Ontario. Paul a voyagé partout dans le monde et a été témoin d'atrocités environnementales, qu'il s'agisse de la surpêche sur la Côte atlantique du Canada, des essais nucléaires dans le Pacifique Sud, de l'exploitation du bois en Colombie Britannique ou du massacre des baleines en Antarctique.

L'aide que votre lettre apportera

Nous avons besoin de votre voix pour demander à John Baird et au gouvernement fédéral de se prononcer au nom des détenus canadiens et d'exiger leur libération immédiate.

Plus le ministre des Affaires étrangères recevra de lettres, plus il sera enclin à agir publiquement face à la situation et à explorer toutes les avenues possibles pour obtenir une libération rapide. Chaque lettre compte. Le gouvernement canadien doit savoir que nous n'accepterons pas l'emprisonnement illégal de nos concitoyens.

Les accusations de piraterie et de hooliganisme, qui sont passibles d'un maximum de quinze et sept ans de prison, sont extrêmes et disproportionnées. Il s'agit pourtant des charges auxquelles ces 30 militants font face. Ils ont lutté pour nos intérêts à tous. Notre tour est venu de lutter ensemble pour eux.

Agissez, envoyez un message au ministre des Affaires étrangères.

 

Veuillez noter: les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque (*).

S'il vous plaît, corrigez les champs indiqués ci-dessous.

 
info

Votre nom complet

info

Courriel

info

Sélectionner un pays/région

info

Téléphone

Oui, j’accepte de recevoir gratuitement le Bulletin électronique mensuel de Greenpeace pour me tenir au courant des avancées des campagnes de Greenpeace.
info

Sujet du message

info

Message

Vos informations sont en sécurité avec nous. Greenpeace ne partagera, ne vendra ni n'échangera vos informations. Pour plus d'info, lire notre Politique de confidentialité.

Exprimez votre solidarité envers les deux Canadiens Paul Ruzycki et Alexandre Paul qui font partie des 30 de l’Arctique

En tant que ministre des Affaires étrangères, John Baird peut jouer un rôle crucial pour assurer la libération de Paul Ruzycki et d'Alexandre Paul et s’assurer que les accusations qui pèsent contre eux soient abandonnées.

Qu'il s'agisse de lancer un appel public pour leur libération, de soulever l'enjeu auprès des personnes ressources les mieux placées au sein de la Fédération de Russie ou de soutenir l'initiative du gouvernement hollandais auprès du Tribunal international du droit de la mer, le ministre Baird et le gouvernement canadien peuvent aider de nombreuses façons. Ce dernier a joué un rôle déterminant dans la libération des citoyens canadiens John Greyson et Tarek Loubani lorsqu'ils étaient illégalement détenus en Égypte. Nous demandons que les mêmes mesures soient prises pour assurer la libération de Paul Ruzycki et d'Alexandre Paul.

Alexandre Paul est originaire de Montréal, au Québec. Il a déjà passé la moitié de sa vie à participer aux activités de Greenpeace. Environnementaliste passionné, Alexandre est un marin et un activiste dévoué qui travaille à bord des navires de Greenpeace depuis plus de sept ans.

Paul Ruzycki est originaire de Port Colborne, en Ontario. Paul a voyagé partout dans le monde et a été témoin d'atrocités environnementales, qu'il s'agisse de la surpêche sur la Côte atlantique du Canada, des essais nucléaires dans le Pacifique Sud, de l'exploitation du bois en Colombie Britannique ou du massacre des baleines en Antarctique.

L'aide que votre lettre apportera

Nous avons besoin de votre voix pour demander à John Baird et au gouvernement fédéral de se prononcer au nom des détenus canadiens et d'exiger l'abandon des accusations qui pèsent sur eux.

Plus le ministre des Affaires étrangères recevra de lettres, plus il sera enclin à agir publiquement face à la situation et à explorer toutes les avenues possibles pour obtenir une libération rapide. Chaque lettre compte. Le gouvernement canadien doit savoir que nous n'accepterons pas l'injustice que représente ce dossier.

Après avoir été accusés de hooliganisme et détenus pendant plus de deux mois, les 30 de l'Arctique ont maintenant été libérés sous caution. Même s'ils sont sortis de prison, Alexandre et Paul font toujours face à de sérieuses charges. Ils ont lutté pour nos intérêts à tous. Notre tour est venu de lutter ensemble pour eux.

Agissez, envoyez un message au ministre des Affaires étrangères.