Climat et énergie

La crise climatique s'aggrave. Les émissions mondiales de gaz à effet de serre ne cessent d'augmenter. La Terre se réchauffe. Les calottes glacières fondent. Les catastrophes climatiques se font plus fréquentes, plus intenses. Les écosystèmes sont menacés et les réfugiés climatiques déjà une réalité. Notre planète se dérègle. C'est incontestable.

Pour éviter que ces changements ne deviennent ingérables, la température moyenne mondiale ne doit pas augmenter de plus de 2°C d'ici la fin du siècle. Cela peut sembler loin, mais c'est maintenant que cela se décide. Pour atteindre cet objectif, il faut que nos émissions de gaz à effet de serre baissent dès 2016 et passer à 100% d'énergies renouvelables en 2050.

C'était l'enjeu du sommet de Copenhague en décembre 2009 : il ne fut pas à la hauteur. C'était l'enjeu de celui de Paris en décembre 2015, où nous nous sommes battus pour obtenir un accord à la hauteur de l'urgence et nous impliquerons dans la construction d'un mouvement citoyen mondial capable de faire face aux futurs projets climaticides. Nombreuses sont néanmoins les étapes avant qu'il soit ratifié et réellement mis en oeuvre.

Nous ne pouvons pas attendre. Il faut impérativement agir maintenant et changer nos modes de vies, nos façons de produire et consommer. Repousser les décisions à plus tard, c'est se condamner à subir des changements dramatiques. Notre planète ne pourrait plus répondre à nos besoins. Les équilibres politiques, économiques et sociaux seraient dangereusement bouleversés.