Cette page a été archivée et n'est peut être plus à jour.

Opération OGM spéciale législatives

Page - 18 juin, 2007

Votre futur député est-il pro-OGM ?

OGM : La nouvelle Assemblée nationale est-elle en faveur d'un moratoire ?

Pendant la campagne des législatives, Greenpeace a contacté l'ensemble des futurs députés pour leur demander leur position concernant l'instauration immédiate d'un moratoire sur les cultures transgéniques en plein champ.

Plus d'un tiers des députés a pris le temps de répondre à notre questionnaire.

Parmi les députés qui nous ont répondu, 76% d'entre eux sont en faveur d'un moratoire sur les cultures d'OGM en plein champ. En revanche un député sur cinq refuse de prendre clairement position sur ce sujet sensible, et une petite minorité (4%) s'est déclarée franchement opposée à un moratoire.

En détail :



Voici la carte de France évolutive « spéciale législatives » réalisée par Greenpeace. Cliquez sur votre département pour découvrir la position du député de votre circonscription sur les OGM.

Les deux tiers des députés n'ont pas encore daigné nous répondre, privant leurs électeurs de connaître leur position sur ce sujet !

Interpellez votre député pour qu'il s'engage publiquement pour un moratoire, en lui envoyant la lettre et le questionnaire ci-joints.

A vous de jouer !

Députés, il n'est pas trop tard pour faire connaître votre position à vos électeurs !

Téléchargez le questionnaire et renvoyez le nous le plus vite possible pour compléter notre carte de France !

A renvoyer par courrier :

Greenpeace France

22 rue des rasselins

75020 Paris

par fax au 01 44 64 02 00

ou par e-mail sur

Pour en savoir plus sur les OGM, téléchargez nos notes et rapports :