Le Bateau Greenpeace à Luxembourg:

En mission anti-nucléaire à Remich!

Communiqués de presse - avril 26, 2014
Luxembourg, Cattenom, Fessenheim: le 26 avril 2014 – Au cadre de la journée de commémoration du 28ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, le Beluga II, un navire de Greenpeace, a commencé son tour du Rhin et de la Moselle avec une première escale devant la centrale de Fessenheim pour déployer entre ses mâts une banderole de 7,5 mètres de haut portant le message « Stop risking Europe !». Cette présence marque le lancement d’une tournée européenne de mobilisation que Greenpeace va mener pendant deux mois à propos des risques liés au vieillissement des centrales nucléaires en Europe.


Première etape du Beluga Tour: Fessenheim au cadre de la journée internationale de commémoration de la catastrophe de Tchernobyl.

«Fessenheim mais aussi la centrale défectueuse de Cattenom sont le symbole d’un parc nucléaire européen vieillissant et exposé à un risque d’accident accru, déclare Roger Spautz, chargée des questions nucléaires à Greenpeace. Des millions d’européens vivent sous cette menace grandissante. Mais ce risque n’est pas une fatalité : les centrales les plus vieilles et les plus dangereuses doivent être fermées en priorité afin de faire enfin de la place pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique» poursuit-il.

Des escales à Remich et Metz

Le Beluga II, un voilier de 33 mètres construit pour Greenpeace en 2004, va naviguer sur le Rhin et la Moselle jusqu’à la fin du mois de juin et faire des haltes dans 14 villes en France, Allemagne, Suisse et au Luxembourg. 

 

 

La grande étape luxembourgeoise de ce tour se tiendra à Remich du 31 mai au 1er juin, au bord de la Grande Esplanade. Les citoyens pourront monter à bord du bateau de 14h à 18h pour s’informer et agir contre ce risque nucléaire grandissant. Le Beluga II fera également escale à Trèves, les 7 et 8 juin, et à Metz les 3 et 4 juin. Les détails sur les dates et les haltes sont disponibles sur http://out-of-age.eu/beluga. Dans les prochains jours à venir, Greenpeace Luxembourg publiera des informations plus précises sur le "Beluga Tour". Pour plus d'information, rdv sur la page Beluga II.

 

 

Fermer les plus vieilles centrales au profit de la transition énergétique

 

En fonctionnement depuis 1986, la centrale de Cattenom est la plus centrale avec le plus d'incidents en France et l’une des plus grandes au monde. Greenpeace a montré dans un rapport récentcomment le vieillissement des réacteurs nucléaires entraîne l’Europe au seuil d’une nouvelle ère de risques. Le 18 mars dernier, plus de 60 militants de Greenpeace avaient manifesté en occupant Fessenheim pour dénoncer le risque que fait peser le nucléaire français à l’Europe entière.