Le Japon annonce la sortie du nucléaire

Actualité - septembre 17, 2012
Vendredi dernier le gouvernement japonais a annoncé l’arrêt progressif de la production nucléaire d’ici 18 ans, dix-huit mois après l’accident de Fukushima qui a provoqué une catastrophe sans précédent dans le monde depuis Tchernobyl il y a 25 ans.

Le Japon devient ainsi le troisième pays, après l´Allemagne et la Suisse à annoncer une sortie du nucléaire. La sortie du nucléaire civil a été mise en place en Autriche (1978), Suède (1980), Italie (1987), Belgique (1999 - En l’état actuel des textes, la première phase de sortie est programmée pour 2015), Allemagne (qui a commencé en 2000 et confirmé en 2011) et Suisse (2011). Le 13 juin 2011, 25 millions d’Italiens (94% des votants) ont dit “non” à la relance du nucléaire, voulue par Silvio Berlusconi.

Le réacteur nucléaire de la centrale de Santa Maria de Garoña (Province de Burgos, au nord de l’Espagne) cessera son activité en juillet 2013, l’exploitant ayant renoncé jeudi 6 septembre 2012 à demander le renouvellement de son autorisation.

Le nucléaire est il vraiment une énergie d’avenir ?
Le nombre de pays choisissant de s’engager sur la voie de sortie du nucléaire ne fait que croître. Des réacteurs nucléaires belges sont fissurés et arrêtés d’urgence, le nouveau gouvernement québécois confirme sa volonté de fermer la centrale nucléaire de Gentilly-2. La Japon annonce sa sortie du nucléaire….

Greenpeace Luxembourg réitère sa demande au gouvernement luxembourgeois de s´engager pour une fermeture des centrales nucléaires proche de la frontière.

Tags