Mondial de l’auto : Volkswagen nous enfume !

Actualité - septembre 27, 2012
Ce matin, une quinzaine d’activistes de Greenpeace s’est invitée à la conférence de presse organisée par Volkswagen au Mondial de l’Automobile de Paris. Le constructeur allemand, premier en Europe, prend le plus grand soin de son image qu’il souhaite rendre la plus verte possible : Greenpeace était là pour gripper cette belle machine à fumée.

Des activistes ont d’abord déployé une banderole « Volkswagen nous enfume ! » depuis le plafond, juste au-dessus du stand de Volkswagen et de la tête du PDG de la marque, en train de prononcer son discours.

 
Ensuite, Greenpeace a fait… fumer une Golf 7 présente sur le stand, dont la présentation au grand public est l’un des événements phares du salon de Paris, grâce à un fumigène caché sous la voiture.

 

Une nouvelle occasion ratée : la Golf 7
La nouvelle Golf 7 aurait pu proposer le meilleure de la technologie existante afin de consommer sensiblement moins de carburant que l’ancienne Golf. Mais les progrès sont limités et l’automobiliste doit payer au prix fort l’option Blue Motion permettant d’accéder aux modèles de Golf 7 les plus sobres. Vous souhaitez consommer moins et protéger le climat ? Commencez par payer davantage vous répond Volkswagen ! De quoi dissuader la plupart des acheteurs.
Le constructeur allemand doit faire de réels efforts afin d’être à la hauteur de ses responsabilités de leader en Europe ! Le dérèglement climatique, dont les conséquences se multiplient à commencer par la disparition progressive de la banquise en Arctique, ne nous permet tout simplement pas de repousser ces efforts.


Un écran de fumée pour cacher le vrai visage de Volkswagen
Alors que la commission européenne a proposé en juillet dernier de nouvelles règles pour réduire les émissions de CO2 des voitures en Europe et donc leur consommation, Volkswagen y accorde une grande attention… pour l’affaiblir au maximum et protéger ses intérêts de très court termes en continuant à produire des voitures lourdes et polluantes. (à lire en anglais) !
Le géant automobile allemand est prêt à faire des efforts pour réduire les émissions de CO2 en Europe… mais à condition que cela se fasse très lentement. Et à condition aussi que le futur texte de loi inclut certains tours de passe-passe juridiques lui permettant d’échapper aux principales obligations de ce texte !


Greenpeace continuera à faire pression, au Mondial de l’Automobile comme ailleurs, tant que Volkswagen ne soutiendra pas une réglementation européenne ambitieuse concernant les émissions de CO2 des voitures et ne proposera des modèles plus sobres aux consommateurs. Vous-aussi, mobilisez-vous sur vwdarkside.com