Sanem autorise la ligne haute tension de Sotel

Les travaux viennent de commencer

Communiqués de presse - décembre 11, 2012
Le bourgmestre de la commune de Sanem vient d’autoriser à la date du 7 décembre 2012 la construction de la ligne haute tension 225 kV de la société Sotel qui devra relier le réseau luxembourgeois avec le réseau français pour importer de l’électricité produite majoritairement dans des centrales nucléaires. Une connexion au réseau français est incohérente avec la prétendue politique antinucléaire du gouvernement luxembourgeois.

Depuis 2005 Greenpeace s’oppose à la construction de la ligne haute tension de Sotel.

 
Les travaux pour la construction de cette ligne haute tension, qui est fortement contestée par Greenpeace et les habitants concernés, viennent de reprendre dans la zone Natura 2000 et dans la zone classée d’intérêt paysager dans le plan d’aménagement général de la commune de Sanem.
« La décision de la commune de Sanem d’autoriser cette ligne haute tension signifie que la dernière opposition pour connecter le réseau luxembourgeois au français est tombée », a déclaré Roger Spautz de Greenpeace Luxembourg. « La commune de Sanem figure d’un côté parmi les 65 communes qui  s’opposent au nucléaire et demandent la fermeture de Cattenom et d’un autre côté autorise maintenant l’importation massive d’électricité nucléaire[1] », conclut Roger Spautz de Greenpeace Luxembourg.

Lors d’une réunion publique qui a eu lieu le 15 novembre dernier, les responsables communaux,  ensemble avec des représentants de Sotel et ArcelorMittal, avaient essayé de rassurer les habitants contre les risques du rayonnement magnétique. Avant de faire des mesures de la situation actuelle, promesse faite lors de la dite réunion, les responsables communaux ont autorisé la ligne haute tension dont les risques pour les riverains ne sont pas évalués.
« Avec l’affaire Sotel on voit de nouveau que les intérêts des industriels comme ArcelorMittal – qui ne tiennent aucune de leurs promesses – priment devant les intérêts des habitants concernés » conclut Roger Spautz.
Greenpeace va analyser les moyens juridiques pour introduire un recours contre l’autorisation du bourgmestre de la commune de Sanem.


************************
Pour toute information supplémentaire : Roger Spautz : tel : 54 62 52 27 ou 621 23 33 61

[1] En 2005 Sotel a livré 1.570.047.130 kWh aux différents sites d’Arcelor Mittal, 62.649.000 kWh à Intermoselle et 25.832.403 kWh aux CFL. La centrale nucléaire de Cattenom a produit 8.750.000.000 kWh par réacteur en 2010.