Zara s’engage ! Et les autres ?

Communiqués de presse - novembre 29, 2012
Suite au rapport « Toxic Threads – The Big Fashion Stitch-Up » présenté il y a une semaine par Greenpeace, « Zara » leader mondial du vêtement et sa société mère « Inditex », ont annoncé vouloir éliminer les substances toxiques de leur production de vêtements d’ici 2020. C’est une importante victoire d’étape pour la campagne toxique de Greenpeace et les plus de 315 000 consommateurs à travers le monde qui y ont participé depuis une bonne semaine.

Le rapport de Greenpeace résume les résultats de plus de 140 tests effectuéssur des vêtements de 20 grandes marques de mode et dénonce les liens entre lamanière de produire les vêtements et la présence de substances toxiques dansle produit final. Les substances toxiques contribuent à la pollution de l’eau partoutdans le monde aussi bien lorsque les vêtements sont produits que lors de leurlavage.

 

« Greenpeace salue l’annonce de « Zara » et l’encourage à faire suivrerapidement des actes aux paroles. De même Greenpeace demande aux autresmarques de mode de suivre l’exemple du numéro 1 du vêtement et d’éliminerà leur tour les substances toxiques de leur chaine de production », déclare Maurice Losch chargé de campagne toxique de Greenpeace Luxembourg.

Contact :
Greenpeace Luxembourg, Maurice Losch, chargé de campagne toxiqueTel. : 621 215 024 ; Email :

Tags