Greenpeace marque les champs de maïs OGM cultivés dans le secret.

Actualité - juillet 27, 2006
27/07/2006 - Contrainte depuis hier, mercredi 26 juillet de retirer de son site Internet une carte de France indiquant les emplacements de champs de maïs OGM, Greenpeace persiste et signe dans sa volonté d'informer les citoyens. Cette nuit, du 26 au 27 juillet, Greenpeace a marqué d'une immense croix un champ de maïs transgénique, situé sur la commune de Grézet-Cavagnan en Lot et Garonne, découvert grâce au travail de terrain de ses bénévoles.

Marquage d'un champ de maïs transgénique par une immense croix

«Symbole et action concréte, ce marquage est le signe que le gouvernement français ne respecte ni la loi européenne qui lui impose d'informer le public sur l'emplacement de ses parcelles OGM, ni ses citoyens- et en particulier les agriculteurs qu'ils privent de moyens de se protéger de la contamination génétique», affirme Arnaud Apoteker, responsable de la campagne OGM de Greenpeace France.

La photo de cette action est signée Yann Arthus Bertrand. « Peu importe que je sois pour ou contre les OGM, j'ai accepté de faire cette photo car je considère qu'il est grand temps d'avoir un vrai débat, voire même un référendum sur les OGM. »