Greenpeace prend la mer - un combat d’amour pour la planète!

Communiqués de presse - décembre 2, 2011
Luxembourg, 2 décembre 2011 – Mardi prochain, le 6 décembre 2011, Greenpeace Luxembourg invite à la projection exceptionnelle du film THE RAINBOW WARRIORS OF WAIHEKE ISLAND à 19h00 au Ciné Utopia (*). La projection sera suivie d'une discussion avec Rien Achterberg, qui faisait partie de l'équipage du Rainbow Warrior I. Les bâteaux sont un instrument incontournable pour Greenpeace afin de mener campagne en mer et de démasquer les destructions environnementales dans les coins les plus reculés de la planète. Dans ce contexte Greenpeace Luxembourg félicite la Chambre des Députés qui a adopté en octobre dernier une résolution demandant une Politique Commune de la Pêche qui protège la biodiversité marine et mette un terme à l’actuelle surpêche des océans par les grandes flottes de pêche industrielles.

Le Rainbow Warrior en Arctique pour protester contre l'abattage des phoques en 1982

Les combattants de l’arc-en-ciel sont de passage à Luxembourg. Suite au lancement, cet automne, du premier bateau spécialement construit par Greenpeace, le Rainbow Warrior III, Greenpeace Luxembourg invite le grand public à venir (re)découvrir l’incroyable histoire du mythique Rainbow Warrior I et de son équipage. THE RAINBOW WARRIORS OF WAIHEKE ISLAND de la cinéaste Suzanne Raes, raconte le parcours de quelques un(e)s de ces combattant(e)s de l’arc-en-ciel. La documentariste s'est rendue en Nouvelle-Zélande, sur l'île Waiheke, pour rencontrer certains «retraités» de Greenpeace qui faisaient partie de l'équipage du fameux bateau coulé par une explosion d'origine criminelle. Rien Achterberg, le conférencier de la soirée, est un des «Rainbow Warriors de Waiheke Island» ayant vécu sur ce bâteau mythique et ayant connu sa fin tragique.

«Greenpeace Luxembourg encourage le Ministre Romain Schneider à se baser sur la résolution de la Chambre des Députés pour créer dans les semaines à venir une coalition d’Etats membres qui s’engagera pour que l’Union européenne se donne une Politique Commune de la Pêche qui mette un terme à la surpêche et crée des réserves marines. Une réduction de la taille des flottes de pêche européennes, une interdiction des pratiques de pêche destructives (pêche profonde, prises accessoires) et des quotas fixés selon des critères de durabilité, transparents et scientifiques, sont des mesures indispensables pour éviter qu’au grand large les flottes de pêche industrielles continuent à vider les océans», déclare Maurice Losch chargé de campagne Océans chez Greenpeace Luxembourg.

Contact:  Maurice Losch, chargé de campagne Océans

Tel. 621 215 024 ; Email :

Note :   (*) Pour plus d’informations, cliquez ici