La radioactivité n'a pas de frontières

Communiqués de presse - août 19, 2013
Greenpeace s'est mobilisé Samedi 17 août dernier à Trêves pour la fermeture des centrales nucléaires françaises de Fessenheim et de Cattenom dans le cadre de la transition énergétique..

Schwimmender Protest auf der Mosel

 

10 activistes ont enfilé leur costumes de plongée pour brandir dans l'eau une bannière avec le slogan "La radioactivité ne connaît pas de frontières". Un accident majeur dans l'une ou l'autre des centrales aurait de graves conséquences sur l'Allemagne et au Luxembourg.

Pour plus d'informations, veuillez lire le communiqué de presse "Schwimmender Protest auf der Mosel"