Kitty Seitz

Nécrologie d’une fidèle donatrice et remerciements

Page - 18 février, 2011
Greenpeace reçoit constamment des dons qui lui sont légués par testament, tel cet important montant laissé par la musicienne Kitty Seitz.

Kitty Seitz

Kitty (Catherine) Seitz était une fidèle donatrice depuis de nombreuses années. En 2000, elle nous a avertis qu’elle avait couché notre organisation sur son testament.

Kitty Seitz est morte à l’âge de 89 ans, et elle a légué 400'000 francs à Greenpeace. Nous reproduisons ici un extrait d’une lettre que son amie et exécutrice testamentaire, Erna Haueter, nous a fait parvenir.

«Dès qu’on la voyait, ce qui frappait chez Madame Seitz, c’était son rayonnement, même si elle disparaissait presque complètement derrière le piano à queue. Avec beaucoup d’esprit et son rire inoubliable, elle savait conquérir son public.

Mais Kitty Seitz n’était pas seulement une personne pleine d’humour, c’était aussi un être sérieux et d’une grande profondeur. Ses proches étaient très importants pour elle, mais la politique l’était tout autant, et elle suivait avec grande attention les événements qui agitent notre planète.

Issue d’un milieu très modeste, elle avait dû emprunter de l’argent à un ami pour s’offrir sa première harpe. Plus tard, elle devint musicienne professionnelle et l’une des harpistes les plus connues de l’orchestre de la Tonhalle de Zurich. Parallèlement, elle enseigna le piano au Conservatoire de cette ville de 1948 à 1980. Mais malgré sa célébrité, elle resta toujours modeste. Sa fortune, elle ne la devait qu’à elle-même.

J’aimerais à cette occasion vous adresser tous mes remerciements. Je suis en effet heureuse de savoir que votre précieux engagement et votre action seront soutenus par le legs de Madame Seitz.»

Thèmes