Contamination génétique

Du colza transgénique découvert sur les voies ferrées suisses

Actualité - 2 janvier, 2012
La dissémination dans l’environnement de colza génétiquement modifié est interdite en Europe et en Suisse. Cependant, du colza génétiquement modifié pousse le long des voies de chemin de fer suisses ! C’est ce que révèle une recherche menée par deux scientifiques indépendants, dont les résultats sont confirmés par une analyse menée par l’Office fédéral de l’environnement (OFEV).

Le colza génétiquement modifié est interdit à la culture en Europe et en Suisse. ©Greenpeace/Nimtsch (Archives)

Cette étude a révélé la présence de plants de colza génétiquement modifiés dans la gare de Lugano au Tessin. Dans le cadre d’un de ses programmes de recherche environnementale, l’OFEV a pu confirmer ces résultats. Selon les chercheurs "la population s’est développée après 2001, mais est présente à Lugano depuis plusieurs années et a probablement été introduite par le déversement accidentel de lots de graines contaminés depuis des trains de marchandises circulant sur l’axe Nord-Sud".

Le colza génétiquement modifié est interdit à la culture en Europe et en Suisse. Celui trouvé à Lugano appartient à la firme Monsanto (GT73) et est modifié pour tolérer l’herbicide total glyphosate dont des récentes recherches ont montré la toxicité aigüe pour l’environnement et pour l’Homme. C’est ce même herbicide qui est utilisé par les CFF pour les remblais sur lesquels sont posés les rails.

Mais il ne pourrait s’agir que de la pointe de l’Iceberg. Le colza est connu pour sa propagation rapide et ses graines peuvent survivre plusieurs années dans le sol. Du colza génétiquement modifié peut ainsi contaminer le patrimoine génétique d’autres plantes et de cultures traditionnelles ou bio de colza. Il est pratiquement impossible d’éliminer les organismes génétiquement modifiées une fois qu’ils sont disséminés dans l’environnement. C’est pourquoi StopOGM et Greenpeace demandent à l’OFEV de prendre immédiatement des mesures rigoureuses pour stopper la contamination et en empêcher de futures.

Plus d'informations

 

Thèmes