Volkswagen: le côté obscur

Action à l’assemblée générale annuelle de VW

Actualité - 19 avril, 2012
Des militants de Greenpeace étaient présents ce matin à la réunion annuelle du groupe VW à Hambourg (Allemagne). Une bannière de 12 mètres par 5 a été déployée sur le bâtiment du centre des congrès, avec cette inscription: "Prenez vos responsabilités au sérieux: Protégez le climat, honnêtement, et maintenant!". Avec ce message Greenpeace interpelle une fois de plus le constructeur automobile allemand à réduire les émissions de CO2 de sa flotte de voitures.

Il est temps d’être honnête. ©Greenpeace/Hagenguth

C’est également aujourd’hui que Volkswagen a publié son rapport "développement durable"… Un rapport qui liste malheureusement des objectifs qui manquent terriblement d’ambition! VW se présente toujours comme un pionnier du secteur automobile en matière de protection de l’environnement… Et pourtant.

La marque vient d’ailleurs d’être épinglée, en France, par l'ADEME et l’ARPP dans leur rapport: pour ces deux autorités, le principal manquement des publicités automobiles concerne la représentation de véhicules circulant dans des espaces naturels, formellement prohibée par l’article L.362-4 du Code de l’environnement. Cette catégorie de publicité est en augmentation de 2% par rapport à la dernière édition du rapport. Les 20 publicités épinglées émanent de constructeurs automobiles et notamment de Volkswagen et de BMW.

VW est un leader du secteur, à lui seul, le groupe peut influencer la politique d’autres constructeurs dans le monde! Si VW parle beaucoup, la marque n’agit pas assez! Il est temps, pour Volkswagen de cesser de présenter aux médias des véhicules alibis… le constructeur doit investir, pour que ses technologies en matière d’économie de carburant soient présentes dans l’ensemble de ses nouvelles voitures, sans créer de surcoût pour les consommateurs.

Thèmes