Nouvel incident sur une plateforme pétrolière dans le Golfe du Mexique

Actualité - 3 septembre, 2010
Hier, en fin d’après midi, un incendie s’est déclaré sur la plate-forme de production Vermilion 380, de la compagnie américaine Mariner Energy dans le golfe du Mexique.

La plate-forme de production Vermilion 380. (Golfe du Mexique/USA) ©Greenpeace/Levin

Les gardes côtes américains et la société propriétaire de la plate-forme, basée à Houston, ont annoncé que l’ensemble des 13 personnes présentes au moment de l’explosion ont pu être secourues. La plate-forme Vermilion, est une plate-forme permanente située à environ 130km au sud de Vermillion Bay, en Louisiane, non loin du site de Deepwater Horizon.

Cette nouvelle catastrophe de l’industrie pétrolière a mis en danger la vie d’au moins 13 travailleurs. Bien qu’il soit trop tôt pour connaitre les conséquences de cet incident sur le Golfe ou sur ces travailleurs et leurs familles, nous savons que ce type de catastrophe est le résultat de la volonté toujours plus forte d’une industrie pétrolière qui rogne sur la sécurité pour trouver toujours plus de pétrole et faire toujours plus de profits.

Ces dix dernières années, 69 personnes sont mortes sur les plates-formes offshores, et 858 incendies et explosions ont été recensés, selon le Mineral Management Service américain. Chaque fois qu’une catastrophe se produit, nous nous demandons comment elle aurait pu être évitée. Or, la seule façon de prévenir de futurs sinistres est d’abandonner les forages en mer, de donner un coup d’arrêt à notre dépendance au pétrole pour adopter un avenir énergétique plus propre.

Combien de temps encore allons-nous jouer avec la vie, l’économie et les écosystèmes? Il est grand temps d’apprendre de nos erreurs et d’aller au-delà des énergies fossiles.

Thèmes