Campagne Forêts

L'avenir de l'Amazonie dans les mains de la présidente Dilma Rousseff

Actualité - 26 avril, 2012
Instauré il y a 76 ans pour défendre le plus grand massif de forêts tropicales au monde, le Code forestier brésilien fait actuellement l'objet d'une réforme. Sous l'impulsion du lobby de l'agro-business, des amendements viennent d'être votés à la chambre des députés. Ils fragilisent les mécanismes de protection de la forêt mis en place et constituent une invitation à poursuivre la déforestation.

©Greenpeace/Gachet

Le Code forestier actuel a été mis en place pour protéger les forêts brésiliennes, dont l'Amazonie. Les amendements que l'on est en train d'y apporter compromettent les accords internationaux du Brésil, signés par l'ex-président Lula lors de la conférence sur le climat de Copenhague en 2009.

Lors de cette conférence, le Brésil s'était défini des objectifs de réduction de gaz à effet de serre ambitieux. Le futur de l'Amazonie et la crédibilité des engagements internationaux du Brésil en matière de climat dépendent aujourd'hui de la décision de Dilma Rousseff d'opposer ou non son veto aux amendements votés hier.

"Le secteur agricole a pris le processus législatif en otage. Loin de suivre le souhait des Brésiliens pour la protection de l'Amazonie, le parlement a fait passer l'intérêt de quelques lobbies avant l'intérêt général,"commente depuis le Brésil, Paulo Adario, directeur des campagnes de Greenpeace Brésil.

Le Brésil accueillera en juin le Sommet sur le développement durable Rio+20. Le vote survenu hier à la chambre des députés compromet la crédibilité du Brésil sur ce type de matières. C'est pourquoi Greenpeace invite Dilma Rousseff à sauver l'Amazonie et la réputation internationale de son pays en utilisant son droit de veto.

Le Rainbow Warrior se trouve actuellement en Amazonie. L'équipe à son bord s'emploie à illustrer les moteurs de la déforestation et à mettre en évidence des alternatives à la destruction de ce biotope exceptionnel. Greenpeace mène actuellement une campagne en vue de la mise sur pied d'une initiative citoyenne visant à instaurer une loi Zéro Déforestation qui assurerait une meilleure protection à la forêt.

Thèmes
Mots-clés