Droit sans frontières

Les multinationales sous surveillance

Actualité - 15 décembre, 2011
Greenpeace et une cinquantaine d’organisations exigent que le Conseil fédéral et le Parlement contraignent légalement les entreprises ayant leur siège en Suisse à respecter les droits humains et l’environnement partout dans le monde.

©Greenpeace

La campagne "Droit sans frontières" met l’accent sur la responsabilité sociale des entreprises. Les multinationales suisses doivent prendre des mesures concernant leurs filiales et leurs fournisseurs et éviter des violations des droits humains et des dégradations de l’environnement ici et ailleurs.

Certaines ont, certes, adopté des codes internes de conduite en matière de responsabilité sociale et écologique. Mais ces dispositions sont volontaires et leur mise en œuvre est rarement vérifiée par des organismes indépendants. De plus, les violations ne sont pas sanctionnées et les victimes concernées ont peu de chances d’obtenir gain de cause.

La Suisse abrite le plus grand nombre au monde de multinationales par habitant. Par ses cadeaux fiscaux et d’autres avantages, elle attire de plus en plus de sociétés actives notamment dans les secteurs des matières premières et de la sécurité. Jusqu’ici, elle s’est prononcée contre des dispositions juridiquement contraignantes pour les multinationales. Mais il est temps de mettre les entreprises face à leurs responsabilités sociales.

Signer la pétition en ligne

 

Thèmes