Detox!

G-Star cède à la pression

Actualité - 6 février, 2013
Parfois, les plus longues luttes peuvent être les plus gratifiantes. Après dix mois d'activités, de pressions et de négociations, G-Star s'est enfin engagée à éliminer tous les produits chimiques dangereux de sa chaîne d'approvisionnement et de ses produits d'ici à 2020. La marque néerlandaise est ainsi la 15e entreprise mondiale à bannir les produits chimiques toxiques dans le secteur de la mode en prenant un engagement crédible.

06.06.2012 (Zurich/Suisse) Des militants Greenpeace posent des affiches "Detox!" sur les vitrines d'une boutique G-Star Raw. ©Greenpeace/Gunsch (Archives)

Cette annonce est d'autant plus importante si l’on considère l’engagement frileux qui avait été pris il y a quelques semaines. La nouvelle version "Detox!" contient des dates concrètes pour éliminer les produits chimiques les plus toxiques et affiche de manière transparente comment elle va pouvoir s’en passer.

De plus, G-Star va fournir des études de cas dans les huit prochaines semaines expliquant comment elle a déjà été en mesure de supprimer un certain nombre de toxiques de sa chaîne d'approvisionnement et de produits.

Quinze entreprises mondiales se sont engagées dans la campagne "Detox!", mais d’autres marques telles que GAP, Calvin Klein et Jack Wolfskin ont jusqu'ici renoncé à prendre des mesures concrètes pour arrêter de polluer nos précieuses ressources en eau avec des produits chimiques dangereux.

Aidez-nous à diffuser notre vidéo "Désintoxiquez la mode" et à sensibiliser le public à la nécessité de décontaminer la production de vêtements.

Thèmes