Menschenstrom 2012C'est avec inquiétude que Greenpeace accueille la motion présentée aujourd'hui par la Commission de l'environnement, de l'aménagement du territoire et de l'énergie du Conseil national (CEATE-N) qui instaure une limitation de la durée d'exploitation des centrales nucléaire suisse à 50 années d'activité. S'il est vrai que cette proposition instaure enfin une limite d'exploitation contraignante pour les réacteurs de notre pays, elle permet toutefois de prolonger l'expérimentation que constitue le maintien de la production d'électricité des réacteurs les plus vieux de la planète. Greenpeace lance aujourd'hui une pétition adressée au Conseil fédéral et au Parlement afin d'exiger une limitation à 40 ans.

En proposant une durée d'exploitation de 50 ans, la CEATE-N fait de la Suisse un cobaye pour des expérimentations en matière de risques nucléaires. La moyenne de la durée d'exploitation des centrales nucléaires mises à l'arrêt jusqu'ici de par le monde est de 23 ans (voir les graphiques ci-dessous). Au regard de l'âge des réacteurs de Beznau 1 (43 ans) et de Mühleberg (40 ans) cette proposition est extrêmement préoccupante, car le risque d'un accident nucléaire majeur augmente avec chaque année d'activité. 

La motion de la CEATE-N place les intérêts des exploitants des centrales nucléaires avant la sécurité de la population, ce qui est intolérable. ll est fort probable que les entreprises en charge de l'exploitation des centrales décident de presser le citron jusqu'au bout et fassent tout pour maintenir l'activité de leurs installations le plus longtemps possible.

Greenpeace demande au Conseil fédéral et au Parlement de corriger la motion de la CEATE-N et de concrétiser la sortie du nucléaire en limitant à 40 ans la durée d'exploitation des centrales nucléaires. L'organisation lance aujourd'hui une pétition adressée aux Chambres et au Conseil fédéral, exigeant que l'activité des 5 centrales de notre pays cesse après 40 ans.

Florian Kasser est responsable de campagne Nucléaire de Greenpeace Suisse

Graphique 1


Graphique 2

Lors de sa dernière séance, la Commission de l'environnement, de l'aménagement du territoire et de l'énergie du Conseil national (CEATE-N) a décidé de fixer la durée d'exploitation des centrales nucléaires suisse à 50 ans.

Que pensez-vous de cette décision ?