La Commission de l'UE a suivi l'avis des Etats membres et a partiellement interdit l'utilisation de trois néonicotinoïdes nocifs pour les abeilles dans les 27 Etats membres à partir du 1er décembre 2013.

Durant les deux prochaines années (2014 et 2015), il sera interdit d'utiliser le thiaméthoxame du Bâlois Syngenta, ainsi que l'imidaclopride et le clothianidine produits par différents groupes agrochimiques, sur les cultures de céréales estivales, de maïs, de colza, de coton, de tournesol et de courges. Leur utilisation reste malheureusement autorisée sur la vigne et les cultures fruitières, les carottes, les oignons, les céréales hivernales et les betteraves sucrières.
Cette interdiction constitue un premier pas vers une agriculture plus écologique; c'est un verrou contre les tentatives de l'industrie agrochimique de nier la toxicité des néonicotinoïdes.

Les insecticides qui seront interdits durant 2 ans à partir de décembre 2013 constituent une menace prouvée contre la survie des abeilles. De faibles quantités de ces insecticides suffisent déjà pour provoquer des dégâts neurologiques et physiologiques sur les abeilles; ils ont aussi un effet préjudiciable sur leur sens de l'orientation et sur leur capacité à se nourrir. Dans son rapport "Le déclin des abeilles; Analyse des facteurs qui mettent en péril les pollinisateurs et l'agriculture en Europe" publié récemment, Greenpeace a encore identifié d'autres pesticides qui doivent être interdits rapidement.

Greenpeace Suisse appelle l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) à interdire immédiatement ces dangereux insecticides sans exception possible. L'entrée en vigueur de cette interdiction doit empêcher qu'ils puissent encore être traités sur les semis de l'hiver prochain. Autrement, ils empoisonneront encore les abeilles l'année prochaine.

En février, Greenpeace Suisse et les apiculteurs suisses avaient remis aux autorités fédérales à Berne une pétition munie de 80'000 signatures pour la protection des abeilles. Le Parlement fédéral débattra de la mort des abeilles le 19 juin prochain.