Nous apprenions hier soir que Shell a pris la décision d’annuler tous ses plans de forage en Arctique, au large de l’Alaska, pour l’année 2013. Bien que cela ne signifie pas l’annulation définitive des forages en région polaire, nous sommes heureux malgré tout de cette première bonne décision pour l’Arctique: partir!

L’annonce de Shell vient de donner raison aux millions de personnes à travers le monde qui exigent le retrait des compagnies pétrolières des régions polaires. Nous voulons continuer. Nous exigeons que Shell renonce définitivement à l’Arctique. Car le forage dans l'Arctique nous propulsera vers un changement climatique catastrophique. Il doit prendre fin maintenant.

Les autorités américaines peuvent prendre acte de cette décision et suspendre les permis.

 Aidez nous à les convaincre, en écrivant à Barack Obama!

Françoise Minarro est porte-parole de la campagne Biodiversité & Toxiques de Greenpeace Suisse