Débats

Sommes-nous trop nombreux?

Ajouter un commentaire
Page - 7 janvier, 2014
Voilà une question soigneusement évitée par le débat écologique. La crainte est que toute protection de l’environnement soit inutile tant que la population mondiale continuera de croître.

Si le pouvoir d’achat des 2,5 milliards de Chinois et d’Indiens augmente, la consommation explosera, avec des conséquences catastrophiques pour la nature. Un constat qui semble une évidence.

L’immigration et la croissance démographique des pays du Sud créent une pression à la densité sur la Suisse, disent certains au vu de l’étalement urbain et de la disparition des pâturages. Toutes ces affirmations se défendent, mais sont-elles justes pour autant?

Le débat sur la croissance démographique et l’environnement n’est pas vraiment mené. On touche en effet à un principe de fond: personne n’a le droit de toucher à la liberté des êtres humains de se reproduire, du moins pas dans la société dans laquelle nous voulons vivre.

Et le débat est parasité par un malentendu de taille: on préfère déplacer le problème vers le Sud et voir dans les pauvres une menace écologique. Ce qu’ils ne sont pas, car ils ne sont pas riches, contrairement à nous.


Le dossier de notre magazine ne donne pas de réponses toutes faites. Il veut faire un état des lieux de quatre types de positions, de l’écologie radicale à la croissance aveugle.

Pour participer au débat et faire un commentaire, veuillez vous connecter et utiliser le formulaire ci-dessous.

Aucun commentaire n'est publié. Ajouter un commentaire

Poster un commentaire 

Pour poster un commentaire, vous devez d'abord vous identifier.