Shell abandonne les forages en Arctique

Vidéo | 5 octobre, 2015

En septembre 2015, le groupe pétrolier Shell a annoncé qu'il abandonnait ses projets de forage après une saison infructueuse en Alaska. Greenpeace demande depuis des années un retrait de la société de l'Arctique, car le forage pétrolier dans cette zone est extrêmement dangereux. L'Arctique va connaître un temps de répit avec cette décision de Shell. Greenpeace exige qu'il y ait une zone protégée globale dans l'Arctique, où le forage serait interdit. Nous attendons donc de la part de Shell un abandon définitif de ses plans de forage, non seulement au large des côtes de l'Alaska, mais également dans tout l'Arctique - et cela avec effet immédiat. Plus de 7 millions de personnes se sont mobilisés dans le cadre de notre campagne "Protégeons l'Arctique". Sans leur soutien, ce succès d’étape dans la protection de l’Arctique n’aurait pas été possible. Plus d'infos: greenpeace.ch/arctique

Thèmes