Sauvegarder les forêts pour preserver le climat

Publication - juin 25, 2010
Les forêts primaires abritent des systèmes écologiques qui sont essentiels à la vie sur Terre et à la survie – tant matérielle que spirituelle – de centaines de millions de personnes, peuples autochtones et autres communautés forestières. Ces forêts régulent le débit des rivières et le régime pluvial, parfois à l’échelle continentale. Pourtant, ces forêts primaires sont menacées.

Les forêts jouent un rôle primordial dans la stabilisation du climat: elles stockent de grandes quantités de carbone qui, sinon, seraient relâchées dans l’atmosphère et contribueraient au dérèglement climatique. Les organismes vivants des forêts stockent ainsi près de 300 milliards de tonnes de carbone – soit environ 40 fois la quantité annuelle des émissions de CO2 dues aux énergies fossiles4. Lorsque les forêts sont détruites, le carbone qu’elles renferment est relâché dans l’atmosphère, en raison de la décomposition et de la combustion des végétaux. Par ailleurs, il a été récemment démontré que les forêts primaires absorbent d’importantes quantités de CO2 (correspondant à peu près à l’équivalent des émissions de CO2 résultant de la déforestation).

Pourtant, ces forêts primaires sont menacées. Ainsi, 13 millions d’hectares de forêts disparaissent chaque année, soit l’équivalent d’un terrain de football toutes les deux secondes.

Les principales victimes sont les forêts tropicales, dont la valeur, en termes de biodiversité et d’absorption de carbone, est inestimable. La déforestation sape considérablement le potentiel d’absorption de CO2 des forêts, et constitue l’un des principaux contributeurs aux émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial.

Sauvegarder les Forêts pour preserver le climat

Tags