VW a enfin quitté le côté obscur !

Actualité - mars 6, 2013
La nouvelle est tombée au Salon international de l’Automobile de Genève : Volkswagen accepte de rendre ses nouveaux modèles de véhicules plus efficaces (1). Une belle victoire pour le climat !

A partir de 2020, le parc automobile de Volkswagen n’excédera pas les 95 grams de CO2/km. Ceci correspond à une consommation de 4l/100km. Cette décision devrait permettre d’économiser 4,5 millions de tonnes de CO2 pendant la durée de vie de cette nouvelle génération de véhicules. 1,8 milliard de litres de pétrole seront ainsi épargnés.

 

Greenpeace se réjouit que sa campagne www.VWdarkside.com a porté ses fruits. Enfin, VW cesse de mettre des bâtons dans les roues pour des normes européennes d'efficacité ��nergétique plus strictes pour les véhicules et admet que les exigences européennes sont bel et bien accessibles pour l’industrie automobile.

«Nous espérons que l’engagement du leader européen des constructeurs automobiles sera réel et qu’il s’abstiendra de recourir aux failles de la législation pour tenir ses promesses, notamment en comptabilisant les performances des voitures électriques dans ses réductions de CO2 », déclare Martina Holbach, chargée de la campagne climat et énergie de Greenpeace Luxembourg. « Maintenant, c’est aux politiciens d’agir ».

Les ministres européens de l'Environnement et le Parlement européen devront, dans les semaines à venir, adopter l'objectif de 95 g de CO2/km d´ici 2020, sans pour autant l’affaiblir par un recours aux failles de la législation sur l´efficacité énergétique des voitures.

L’annonce de Volkswagen est également un signal pour un renforcement des réglementations en matière d´efficacité énergétique des véhicules, notamment pour les marchés en croissance comme par exemple aux Etats-Unis et en Chine.

Le secteur des transports représente environ 17 pour cent des émissions totales de CO2 en Europe. Si tous les fabricants européens suivaient l'exemple positif de Volkswagen, les émissions de CO2 du parc des véhicules neufs en Europe diminueraient de 10 pour cent.

Greenpeace estime par ailleurs qu’il est techniquement possible d’atteindre un objectif d’émissions de 80grams de CO2/km d'ici 2020. Réduire la consommation des voitures est bénéfique pour le climat et pour notre pouvoir d’achat.

Plus d´informations: , 621233362

(1) http://bit.ly/XTnDXi

Tags