Le MON810 bientôt interdit en Allemagne aussi

Actualité - avril 14, 2009
Ce matin la ministre de l'Agriculture de l'Allemagne, madame Ilse AIGNER (CSU) a annoncé que l'Allemagne va interdire le maïs transgénique dangereux MON810 de Monsanto. L'Initiative Luxembourg sans OGM, dont fait partie Greenpeace, en félicite la ministre. En Union européenne environ deux tiers des consommateurs refusent les OGM. En Allemagne les agriculteurs, les apiculteurs et l'environnement sont désormais protégés contre des contaminations dues au MON810.

Test Greenpeace (5.50e) permettant de détecter la protéine BT (Bacillus Turigensis), présente dans le maïs OGM de Monstanto MON810.

La décision de l'Allemagne d'interdire le MON810 renforce considérablement la position des pays qui veulent protéger les consommateurs des dangers inhérents aux OGM. Le 22 mars dernier, lors de la Journée "Luxembourg et Grande Région sans OGM" le ministre de la Santé du Luxembourg, Mars DI BARTOLOMEO avait déjà interdit le MON810 au Luxembourg. Désormais 6 États membres de l'UE (Allemagne, Autriche, France, Grèce, Hongrie, Luxembourg) interdisent le MON810 et demandent de ce fait à la Commission européenne d'abandonner sa politique pro-OGM.