Mc Donald saccage l'Amazonie

Actualité - avril 6, 2006
06/04/2006 - Greenpeace publie aujourd'hui le rapport "Eating up the Amazon" (1) et dénonce le rôle joué par la plus grande chaîne de restauration rapide du monde dans la destruction de la forêt amazonienne. Des semaines d'investigations menées par l'association écologiste à travers le monde, l'utilisation d'images satellites, le recours à la surveillance aérienne, l'analyse de documents gouvernementaux inédits et de multiples contrôles réalisés directement sur le terrain ont permis de démontrer clairement les implications du commerce mondial du soja sur la destruction de l'Amazonie.

McDO détruit la forêt amazonienne

Des militants de Greenpeace ont investi ce matin différents restaurants de la chaîne pour informer grand public et consommateurs afin de dénoncer et faire cesser immédiatement cette destruction industrielle de l'Amazonie

Gavin Edwards, coordinateur international de la campagne Forêt de Greenpeace souligne ainsi le lien entre les activités de l'enseigne et la déforestation sauvage. "Mc Donald saccage l'Amazonie pour cultiver le soja nécessaire à l'alimentation des poulets qui seront ensuite transformés en Chicken Mc Nugget. Notre travail montre directement l'impact de la chaîne et de ses partenaires sur la forêt, ses éco-systèmes et sa formidable biodiversité."  

Principales cibles visées, Archer Daniels Midland, Bunge et Cargill les trois géants américains du commerce mondial du soja. Cargill, leader dans ce domaine, ne s'est ainsi pas privé de passer des accords avec des fermes exploitant illégalement des territoires de la forêt amazonienne appartenant au domaine public ou aux populations indigènes. Certaines fermes ayant même été jusqu'à pratiquer l'esclavage pour arriver à leur fin.

Et c'est ce même Cargill qui a illégalement construit son propre port au cœur de l'Amazonie pour envoyer directement le soja vers son terminal anglais de Liverpool. Là, il est transporté vers l'éleveur industriel de poulet Sun Valley (détenu par…Cargill) qui se chargera de transformer les animaux en Chicken McNuggets ensuite redistribués dans tous les restaurants Mac Donald d'Europe.

Un rapport récent du journal scientifique Nature (2) annonce que 40% de l'Amazonie seront détruits d'ici 2050 si les tendances actuelles de l'expansion agricole se maintiennent. Ce phénomène menace gravement et directement la biodiversité tout en contribuant sérieusement aux changements climatiques. Les monocultures de soja s'appuyant en outre lourdement sur des produits chimiques toxiques, elles polluant durablement les sols. Certains types de soja sont en outre génétiquement modifiés.

"Ce crime s'étend du cœur de l'Amazonie à toute l'industrie agroalimentaire européenne. Les chaînes de la grande distribution et les géants de la restauration rapide, comme Mac Donald, doivent désormais s'assurer que les aliments qu'ils commercialisent n'entraînent pas la destruction de l'Amazonie et ne portent pas atteinte aux Droits de l'Homme" conclut Anne Thomas, chargé de campagne OGM à Greenpeace Luxembourg.

Notes :

(1) -  Une copie de " Eating up the Amazon" est disponible sur :

http://www.greenpeace.org/international/press/reports/eating-up-the-amazon.

Un dossier du crime en bref  basé sur le rapport : http://www.greenpeace.org/international/press/reports/amazon-soya-crime-file

(2) - Nature, 23rd March 2006.