Luxembourg, Capitale européenne, déclarée «Ville sans OGM»

Deux tiers des communes du Luxembourg refusent les OGM

Communiqués de presse - février 18, 2009
Lors d’une conférence de presse à l’Hôtel de Ville, la Ville de Luxembourg et l’Initiative «Luxembourg sans OGM» qui regroupe 26 organisations(1), dont Greenpeace Luxembourg, ont fait le point sur la campagne «Luxembourg sans OGM». La Ville de Luxembourg, capitale européenne, s’est déclarée «Ville sans OGM» et refuse ainsi, tout comme deux tiers des communes du Luxembourg (2), les OGM (organismes génétiquement modifiés) sur ses terrains et dans les services de restauration sous sa tutelle.

Carte des Communes sans OGM au Luxembourg; situation au 30.01.2009

En été 2006, l'Initiative «Luxembourg sans OGM», regroupant 25 organisations de la société civile du Luxembourg, s'est constituée et a lancé la campagne «Luxembourg sans OGM». Depuis, deux tiers des communes se sont déclarées «commune sans OGM» et rejoignent ainsi la volonté des consommateurs luxembourgeois dont 83%, selon un sondage ILReS conduit en 2005, rejettent les OGM dans leurs assiettes.

«La Ville de Luxembourg, plus grande commune du pays, capitale européenne, siège de nombreuses institutions européennes, ville natale de Robert Schumann, un des pères de l'Union Européenne, déclarée 'sans OGM' est tout un symbole. En un moment où la Commission européenne essaie d'imposer à l'Europe de nouveaux OGM dangereux, sans respecter les consommateurs européens qui rejettent à plus de 60% les OGM, la décision de la Ville de Luxembourg est un message d'une grande portée politique», déclare Maurice Losch, coordinateur de l'Initiative «Luxembourg sans OGM».

La capitale, tout comme les 76 autres communes sans OGM du Luxembourg, refuse ainsi que des cultures transgéniques soient cultivées sur ses terrains et que les repas servis par ses services de restauration contiennent des ingrédients OGM. Au niveau international, elle s'engage en invitant, ensemble avec la «Haus vun der Natur», Vandana Shiva pour une conférence-débat ce 18 février.  Madame Shiva, fortement engagée dans le combat anti-OGM, et récipiendaire du prix Nobel alternatif en 1993 et fondatrice de la «Fondation de recherche pour la science, les technologies et les ressources naturelles» en Inde.

«Les OGM sont une problématique d'envergure mondiale avec des conséquences locales, ce qui fait qu'on est  tous concernés.De ce fait, nous avons tous une part de responsabilité et la Ville de Luxembourg a pris sa responsabilité. Au nom du principe de précaution, nous avons décidé de protéger la santé des consommateurs et de refuser les OGM dans les assiettes dans nos cantines et nos autres services de restauration. Sur nos terrains, la culture de plantes OGM sera désormais interdite. Nous appelons les autres capitales européennes à suivre l'exemple et à se déclarer également 'Capitale européenne sans OGM'» déclare, Madame Viviane Loschetter, échevine de la Ville de Luxembourg en charge de l'environnement.

«Dans sa Charte 'Luxembourg et Grande Région 2009 sans OGM' l'Initiative demande aux décideurs politiques du Luxembourg de s'engager au niveau international en faveur d'une politique qui protège l'environnement, l'agriculture et la santé des consommateurs des risques et des dangers relatifs aux OGM. Ensemble avec la Ville de Luxembourg, nous invitons les décideurs politiques de la Grande Région à soutenir le concept d'une 'Grande Région déclarée sans OGM'» conclut Maurice Losch.

Other contacts:

Maurice Losch, Coordinateur Initiative «Luxembourg sans OGM», +352 621 215 024
Astrid Agustsson, Chargée de presse, Ville de Luxembourg, +352 4796 5012

Notes:

(1) L’Initiative «Luxembourg sans OGM» regroupe 25 organisations: Aide à l’enfance de l’Inde, Association Solidarité Luxembourg Nicaragua, ASTM, Attac Luxembourg, Bauerenallianz, bioLABEL Lëtzebuerg, BIONA, Caritas Luxembourg, Demeter Bond Lëtzebuerg, Église Catholique à Luxembourg, Ëmweltberodung Lëtzebuerg asbl. (EBL), FCPT – SYPROLUX, FNCTTFEL – Landesverband, Fondation Hëllef fir d’Natur, Frères des Hommes Luxembourg, Initiativ Liewensufank, Life asbl., GREENPEACE Luxembourg, Lëtzebuerger Natur- a Vulleschutzliga, Lëtzebuerger Landesverband fir Beienzuucht, Mouvement Écologique, OGB-L, Slow Food Lëtzebuerg, SOS Faim Luxembourg, Transfair – Minka, Union Luxembourgeoise des Consommateurs (ULC)

(2) Communes sans OGM au Luxembourg: voir carte ci-contre