Rapports de chantier de la ligne haute tension Sotel

Publication - décembre 22, 2010
Dans le cadre de son recours contre l’autorisation ministérielle du 25 août 2008 et des plaintes déposées contre les travaux illégaux de Sotel, Greenpeace avait demandé au chef de l’arrondissement sud les rapports hebdomadaires du chantier de construction de la ligne haute tension, rapports qui doivent lui être transmis d’après l’autorisation ministérielle. Le chef de l’arrondissement avait annoncé à Greenpeace qu’après consultation avec les responsables du Ministère du Développement durable et des Infrastructures, ces rapports seraient mis à leur disposition. Cependant, ce qui a été transmis à Greenpeace, ce sont des «codes-barres». La majorité des informations contenues dans ces rapports ont été noircies de manière à cacher probablement les détails sur les travaux illégaux de Sotel.

Une page des rapports de chantier de construction de la ligne haute tension. La majorité des informations contenues dans ces rapports ont été noircies de manière à cacher probablement les détails sur les travaux illégaux de Sotel.

Num. pages: 51

rapports-de-chantier-de-la-lig