La covid est un rappel que nous avons besoin de villes et villages plus égalitaires où il fait bon vivre et se déplacer est possible pour chacun et chacune, de façon non polluante et sécurisée.

La crise du coronavirus a confirmé que les belges ne veulent plus des quartiers :