Le réchauffement climatique n’est plus uniquement une menace pour notre avenir. Il est aussi une réalité. Et une réalité qui ne cesse d’empirer. Pourtant, il est encore temps d’agir. Mais il faut le faire vite et poser des actes forts. C’est ce que souligne le dernier rapport du GIEC, le groupement d’experts internationaux pour le Climat.

En début de semaine, le GIEC a publié son dernier rapport, commandé par les Etats signataires de l’accord climatique de Paris. Les principaux enseignements de cette évaluation des conséquences de nos actes ou de notre inaction sont extrêmement clairs :

  • Il faut rester sous la barre des 1, 5°C  d’augmentation de la température mondiale. Un réchauffement de 2°C est encore plus dangereux que ce qu’on ne le pensait à Paris. Nous serions alors proches du point de non-retour, où le climat devient incontrôlable.
  • Limiter l’augmentation à 1,5°C plutôt que 2 ferait une énorme différence pour la conservation des océans. Cela protégerait des millions des personnes d’évènements météorologiques extrêmes comme des vagues de chaleur.
  • Et, la bonne nouvelle, c’est que rester sous la barre des 1,5°C est encore possible. Il faut pour cela aller plus vite pour réduire les émissions de CO2 dans tous les secteurs.

Nous vivons actuellement dans un climat qui est 1°C supérieur à celui de la période préindustrielle, soit il y a moins de 200 ans. Et si on suit les ambitions actuellement annoncées par les gouvernements mondiaux, c’est 3°C de réchauffement que nous nous imposerons.

Aujourd’hui des milliers de citoyens, souvent ensemble, par quartiers, groupes de voisins ou d’amis entament une transition et se mettent en mouvement. Des villes et des communes s’activent également pour mettre en place des politiques qui peuvent changer structurellement le cours des choses. C’est une force redoutable qui peut enrayer durablement la course effrénée du réchauffement de la planète. Et nombreux d’entre vous en font partie.

Mais il faut en parallèle que les gouvernements déclarent l’état d’urgence pour la planète et prennent, à chaque niveau de pouvoir, les décisions nécessaires pour que cet objectif d’enrayer le réchauffement climatique devienne une réalité. Ensemble, nous pouvons y parvenir.

Plus d'info

Blog

70.000 citoyens plus chauds que le climat

par Greenpeace Belgium

Hier, quelque 70.000 personnes ont bravé la pluie et ont marché dans les rues de Bruxelles pour réclamer une politique climatique ambitieuse et juste. Merci ! Après avoir déjà marché…

Blog

Les jeunes en marche pour le climat

par Greenpeace Belgium

MISE A JOUR 24 JANVIER : près de 35.000 jeunes ont manifesté aujourd’hui pour plus d’ambition climatique. Le mouvement grandit à vue d’oeil. Super, car nous n’avons pas de planète…

Close