Tous nos comptes annuels détaillés ainsi que les rapports correspondants de notre Commissaire depuis 2012 sont téléchargeables via ce lien.

Rapport financier

Afin de préserver son indépendance, Greenpeace fonctionne uniquement grâce aux dons de ses sympathisants et refuse tout subside ou sponsoring. Nous sollicitons le soutien financier de nos donateurs en parfaite adhésion au code déontologique de l’Association pour une Ethique dans la Récolte de Fonds (AERF). 

Ceci implique que nos sympathisants, collaborateurs et employés sont informés au moins annuellement de l’utilisation des fonds récoltés. Par ailleurs, un réviseur indépendant contrôle nos comptes annuels.

En 2019 nos revenus se sont montés à 10.721.882 € et nos dépenses à 11.529.803 €, l’exercice se terminant sur un déficit de 807.921 €.  A noter que ce résultat, bien que négatif, est meilleur que le déficit budgété qui était de 1.087.000 €.

Près de 89% de nos revenus sont constitués des dons et legs de nos 93.818 donateurs.

En 2019, plusieurs autres bureaux de Greenpeace ainsi qu’une fondation américaine indépendante ont soutenu financièrement notre bureau qui coordonnait deux projets internationaux de campagne, c.à.d. le projet Clean Air et le projet Future of Europe.  Ce support financier s’est monté à 578.324 € et est comptabilisé en « Autres » revenus.  

De la même façon, le poste « Récupération de charges » est essentiellement constitué de remboursements de dépenses de campagnes engagées pour le compte d’autres bureaux de Greenpeace.

Les dépenses correspondantes sont bien entendu comptabilisées en dépenses de campagne qui représentent 61% de la totalité de notre budget.  Un nouveau département a été créé en 2019 pour « engager » nos sympathisants à soutenir nos campagnes et à rejoindre le mouvement environnemental de différentes façons possibles.

Nos frais de récolte de fonds (20,6%) et d’administration (9,8%) restent bien inférieurs aux pourcentages légaux (respectivement 30% et 20%).

Les versions originales de nos comptes annuels et du rapport de notre Commissaire sont disponibles ici.  Pour les personnes intéressées qui ne disposeraient pas d’Internet, ces rapports peuvent être obtenus sur demande au 02/274.02.00.

Evolution du compte de résultat

Le tableau ci-contre montre, par rapport à 2018, une augmentation des dons  (+5%) et une diminution presque équivalente des legs (-4,5%). 

Revenus

  2015 2016 2017 2018 2019
Dons 7.217.878 7.640.947 8.526.950 7.999.620 8.412.226
Legs 189.593 440.353 1.560.724 1.447.646 1.092.089
Intérêts 6.727 8.075 5.202 3.993 16.103
Recupération de charges 535.977 508.947 682.366 558.315 607.126
Autres 43.445 21.447 16.074 20.168 594.338
Total 7.993.620 8.619.768 10.791.316 10.029.741 10.721.882

 

Dépenses

  2015 2016 2017 2018 2019
Campagnes 5.646.308 6.116.434 6.084.407 6.541.109 7.040.866
Engagement         975.514
Récolte de fonds 2.177.572 2.124.976 2.524.440 2.591.501 2.380.715
Administration 746.786 697.897 793.308 921.225 1.132.708
Total 8.570.666 8.939.307 9.402.155 10.053.836 11.529.803
Résultat final -577.046 -319.539 1.389.161 -24.094 -807.921

Sur une période de 5 ans, le tableau montre que le soutien financier (dons + legs) de nos donateurs a augmenté de 28%.  Nous continuons à constater que vous êtes de plus en plus nombreux à désigner Greenpeace dans un testament, même si bien entendu le moment où ces legs se matérialisent est imprévisible.  La tendance générale au cours des 5 dernières années est cependant très claire et constitue pour nous une source particulièrement importante de moyens pour mener campagnes.

Les « Autres » revenus 2019 sont commentés au point précédent.  

En termes d’évolution de dépenses, nous continuons à investir un maximum dans nos campagnes.  Enfin, les frais d’administration en 2019 sont impactés par d’importantes dépenses de formation de notre personnel ainsi que de la création d’une équipe spécialisée en gestion de projets qui travaille au service des autres départements et principalement à la gestion de projets de campagne.

Les graphiques ci-dessous illustrent l’évolution de nos revenus et de nos dépenses au cours des 5 dernières années.

Evolution du bilan

Le tableau ci-dessous montre l’évolution du bilan de l’association au cours des 5 dernières années.

A l’actif, l’augmentation significative des immobilisations incorporelles est constituée d’un investissement dans une nouvelle gestion de base de données.

Les créances à long terme, qui augmentent très fort en 2019, sont constituées d’un prêt consenti par Greenpeace Belgium pour l’acquisition d’un nouveau bâtiment plus grand et mieux adapté qui devrait accueillir tous les collaborateurs de l’association à partir de 2022.  Les valeurs disponibles diminuent bien entendu en conséquence.

Les « stocks » de 540.000 € sont constitués de deux maisons reçues en legs à la fin de 2019 et revendues seulement au début de 2020.

Au passif, le résultat reporté négatif vient de la perte de l’exercice.  Le compte de régularisation rend compte de « produits à reporter » constitués des deux maisons mentionnées ci-dessus et d’une partie non-dépensée du support reçu de la fondation américaine indépendante mentionnée au point revenus 2019.

  2015 2016 2017 2018 2019
Actif 5.174.384 5.084.334 5.973.815 6.276.518 6.021.962
Actifs immobilisés 314.934 330.772 348.184 574.952 571.105
Immobilisations incorporelles 3.574 4.551 23.438 264.061 264.890
Immobilisations corporelles 67.320 82.181 80.707 66.851 62.176
  Installations, machines et outillages 11.954 4.939 10.192 13.194 10.011
  Mobilier et matériel roulant 12.572 38.089 37.092 25.965 30.205
  Autres immobilisations corporelles 42.794 39.154 33.423 27.692 21.961
Immobilisations financières 244.040 244.040 244.040 244.040 244.040
  Entités liées 239.540 239.540 239.540 239.540 239.540
  Autres immobilisations financières 4.500 4.500 4.500 4.500 4.500
Actifs circulants 4.859.450 4.753.562 5.625.630 5.701.566 5.450.857
Créances à plus d’un an 0 240.000 160.000 80.000 1.396.939
Stocks 0 0 0 0 540.000
  Marchandises 0 0 0 0 0
  Immeubles destinés à la vente 0 0 0 0 540.000
Créances à moins d’un an 405.898 103.252 80.399 95.389 329.023
  Créances commerciales 5.673 23.149 399 389 0
  Autres créances 400.225 80.103 80.000 95.000 329.023
Valeurs disponibles 4.428.544 4.287.408 5.355.851 5.500.950 3.116.961
Comptes de régularisation 25.009 122.901 29.381 25.226 67.934

 

  2015 2016 2017 2018 2019
Passif 5.174.384 5.084.334 5.973.815 6.276.518 6.021.962
Fonds propres 3.576.534 3.256.995 4.646.156 4.622.061 3.814.140
Fonds de l’association 1.970.034 1.970.034 1.970.034 1.970.034 1.970.034
Fonds affectés 1.687.301 1.687.301 2.139.354 2.139.354 2.139.354
Résultat reporté -80.801 -400.340 536.767 512.672 -295.249
Provisions 35.000 123.339 35.000 80.000 80.000
Pensions et obligations similaires 10.000 10.000 10.000 0 0
Autres risques et charges 25.000 113.339 25.000 80.000 80.000
Dettes 1.562.850 1.704.000 1.292.659 1.574.457 2.127.823
Dettes à plus d’un an 0 0 0 0 0
Dettes à moins d’un an 1.562.850 1.703.807 1.292.462 1.574.262 1.480.284
  Dettes commerciales 54.745 159.218 164.670 389.234 183.590
  Dettes salariales, sociales et fiscales 875.726 915.661 1.032.314 1.052.757 1.245.639
  Autres dettes 632.380 628.928 95.478 132.272 51.055
Comptes de régularisation 0 193 197 195 647.538

Impact environnemental

Depuis 2007, nous enregistrons nos consommations énergétiques, comptabilisons nos déplacements  professionnels et tenons compte de nos publications papier pour calculer les émissions de CO2 liées à nos activités.  Le tableau et le graphique ci-dessous rendent compte de cet impact au cours des 5 dernières années.

Le papier utilisé pour la publication de nos rapports et magazines est historiquement une cause très importante de notre impact environnemental.  En 2019 nous avons arrêté la diffusion d’un magazine papier ce qui a réduit considérablement notre impact environnemental.

Notre consommation d’électricité et de gaz de chauffage représente finalement la plus petite partie de nos émissions et est relativement stable au cours du temps.

Emissions de gaz a effet de serre, par source

Comme au cours des années précédentes, en 2019 notre implication dans les projets internationaux de défense des forêts tropicales ou de suivi de la situation autour de la centrale nucléaire de Fukushima a nécessité plusieurs voyages de nos chargés de mission.

Comme expliqué dans la partie financière ci-dessus, nous avons aussi coordonné deux projets internationaux qui ont nécessité davantage de déplacements en avion.

Diversité et Inclusion

Nous présentons ici un résumé de nos démarches dont le rapport plus complet est disponible via ce lien.

En 2019, nous avons élaboré pour la première fois un plan d’action sur la Diversité et l’Inclusion, sous la houlette d’Actiris.  Un groupe de travail composé de 6 membres a été mis en place dans le cadre de ce plan d’action.  De plus, un membre du personnel a été recruté pour travailler sur la Diversité et l’Inclusion (13 heures / semaine) et un membre du personnel pour travailler sur l’Intégrité (également 13 heures / semaine).

Outre l’élaboration d’un vaste plan, en collaboration avec Actiris, les premières étapes ont également été franchies en 2019 au sein de Greenpeace avec différents collaborateurs pour voir comment nous pouvons travailler différemment et plus inclusivement.  Deux étapes ont été franchies en 2019 :