8 septembre 2018 (ROUYN-NORANDA) – C’est tout en musique que Greenpeace Canada et Action Boréale ont joint leur force pour organiser un vote symbolique devant les bureaux du gouvernement.

« Les gens se sont déplacés ici en ce samedi après-midi pour faire comprendre aux candidats de tous les partis que nous avons l’intention de voter caribou, a affirmé Olivier Kolmel, chargé de la campagne forêt chez Greenpeace Canada. Il est plus que temps que les bottines suivent les babines, si les candidats disent que l’environnement est important, ils doivent faire connaître leur position sur l’enjeu des caribous. La santé des caribous est interreliée à celle de la forêt et des communautés qui en dépendent. »

Les deux groupes environnementaux, accompagnés de représentants des communautés algonquines et de nombreux supporters, se sont ressemblés à la Place de la citoyenneté pour déposer leur bulletin de vote tout spécial dans une boîte de scrutin « votons caribou » avec pour trame sonore, les mélodies jouées par Richard Desjardins, vice-président de l’Action boréale.

« Selon les données même du gouvernement du Québec, il reste environ une quinzaine d’individus dans la harde de Val-d’Or, a précisé Henri Jacob, président de l’Action boréale. Le ministère responsable de la faune (MFFP) avait l’obligation de tout mettre en oeuvre pour tenter de sauver cette harde “relique”, la plus méridionale du Québec et qui est menacée d’extinction. Nous avons l’intention de revendiquer cette fragmentation du MFFP si nécessaire pour redonner le droit de parole aux biologistes responsables de la faune. L’inaction de nos élus est inacceptable et en complète contradiction avec nos engagements internationaux en matière de biodiversité.»

Rappelons qu’au printemps dernier, le gouvernement du Québec a annoncé qu’aucune nouvelle mesure ne serait mise en place pour sauver la harde de Val-d’Or en raison du coût qu’engendrerait la protection du troupeau. Une pétition rassemblant plus de 17 000 noms, lancée au mois de mai et enjoignant les candidats à l’action a également été déposée lors du rassemblement.

-30-

Pour plus de renseignements, contactez:

Marie-Christine Fiset, Responsable de l’équipe Média, Greenpeace Canada

T: 514 400-3256 ou marie-christine.fiset@greenpeace.org

Henri Jacob, président, Action Boréale

T: 819 355-9019