Le Grand-Duché, du haut de sa deuxième place mondiale pour les fonds d’investissement, a un impact considérable sur le changement climatique. Or, un pourcentage important des 4.700 milliards d’euros gérés par l’industrie luxembourgeoise des fonds d’investissement est investi dans les entreprises des énergies fossiles.

Ce que fait Greenpeace

Au Luxembourg, une équipe d’expert·es Greenpeace effectue un travail de recherche méticuleux sur le secteur financier et déploient une campagne publique qui dénonce, informe, et agit pour faire changer le secteur financier.

Analyses et expertises, pression publique, travail médiatique et pression auprès des responsables politiques, tout est mis en œuvre pour que le secteur soit obligé de désinvestir des énergies fossiles afin de soutenir des projets sociaux et environnementaux bénéfiques à tou·tes.

Vous pouvez consulter le rapport d’analyse PAS DE PLANÈTE B : MOBILISATION DE FINANCEMENTS POUR LA PROTECTION DU CLIMAT