La directrice exécutive de Greenpeace Afrique remporte un prestigieux prix des droits de l’Homme | Greenpeace Afrique

La directrice exécutive de Greenpeace Afrique remporte un prestigieux prix des droits de l’Homme

Communiqué de presse - février 1, 2018
Le 1er Février 2018, Nairobi (Kenya) : Lors d'une cérémonie organisée par la Coalition nationale des défenseurs des droits de l'Homme (NCHRD-K) à l'ambassade royale des Pays-Bas à Nairobi, Njeri Kabeberi, Directrice exécutive de Greenpeace Afrique, a été distinguée du Prix Munir Mazrui « Lifetime Achievement Human Rights Defenders Award » de 2017. Il s'agit de l'une des trois catégories de prix décernés aux défenseurs des droits de l'homme (HRD), lancés depuis 2016 pour rendre hommage aux militants des droits humains au Kenya.

La NCHRD-K est une organisation nationale qui promeut la sûreté et la sécurité de ceux qui militent en faveur des droits de l'homme par le biais du plaidoyer, du renforcement des capacités et de la protection. Elle collabore avec un groupe de travail sur la protection des défenseurs des droits de l'homme, présidé par l'ambassade royale des Pays-Bas.

En annonçant le prix, Kamau Ngugi, Directeur exécutif de la coalition des défenseurs des droits humains au Kenya, a déclaré:

"Njeri est une femme désintéressée, fervente militante des droits humains qui a brisé les chaînes pour mener des campagnes réussies en faveur de la justice, de la bonne gouvernance et des droits humains au Kenya et au-delà. Njeri a été le mentor de nombreuses personnes et ses récents progrès dans la protection de l'environnement couronnent cet engagement au service de la promotion et de la protection des droits de l'homme, ce qui mérite reconnaissance et célébration."

Après avoir reçu le prix, Njeri Kabeberi dira qu‘elle est humble et honorée d'avoir reçu le prix", avant d'ajouter que "malgré les nombreux prix que j'ai reçus à l'étranger, c'est la première fois que je suis distinguée dans mon propre pays, or, l'on dit souvent" Nul n'est prophète chez soi ", faisant donc de ce prix, la plus grande victoire et la plus belle récompense à ce jour."

"Les défenseurs des droits de l'homme travaillent seuls et ne sont guère appréciés, mais je sais que la concentration, la persistance et la résilience ont toujours produit les effets escomptés. Nous gagnons notre liberté lorsque nous apprenons à affronter la peur; c'est ce que d'autres appellent le courage", poursuit Mme Kabeberi.

La carrière militante de Njeri s'étend sur plus de trois décennies; en tant que jeune fille en 1982, elle a commencé à soutenir les mères et les épouses de prisonniers politiques, mais son travail en faveur des droits de l'homme n'a été révélée qu'une décennie plus tard lorsqu'elle a été invitée dans la maison de feu le professeur Wangari Maathai pour participer à l'organisation de la campagne de libération des prisonniers politiques kenyans.

Avec cette longue histoire dans le militantisme des droits humains, Njeri mène maintenant, à Greenpeace Afrique, une nouvelle vague de justice environnementale pour les Africains, par les Africains. Les droits de l'homme sont inextricablement liés au changement climatique.

"Si nous avions gagné la bataille des droits de l'homme et de la gouvernance, mais perdions notre planète, nous aurions tout perdu"

"Ma vision actuelle est de construire un mouvement environnemental en Afrique si puissant que les citoyens africains commencent à prendre la responsabilité de leur avenir, ce qui peut être réalisé en orientant le continent vers "des voies vertes" et en cherchant la justice environnementale mondiale pour atténuer les impacts du changement climatique "a conclu Njeri Kabeberi. 

Contact Presse :

, Chargée de communication, Campagne agriculture durable, Greenpeace Afrique, + 254 708 056 207 

Thèmes