29 Novembre, 2018 (MONTRÉAL) – En réaction à la publication aujourd’hui de l’Inventaire québécois des émissions de gaz à effet de serre en 2016 et leur évolution depuis 1990, Patrick Bonin, responsable de la campagne Climat-Énergie chez Greenpeace Canada, a affirmé:

“Cela fait plusieurs années que l’on dénonce le manque de sérieux des libéraux dans la lutte climatique et le fait que les émissions de GES sont en hausse au Québec vient confirmer nos craintes; au lieu de les faire diminuer et rapidement. L’augmentation des émissions en 2016 est la résultat direct de plusieurs années de mauvaise gestion par les gouvernements précédents.

Après avoir reconnu hier qu’il y a une “urgence climatique”, le gouvernement Legault doit maintenant passer de la parole aux actes et rapidement proposer des mesures et présenter un plan qui permettra de s’assurer que le Québec atteigne et dépasse ses cibles de réduction des GES. M. Legault devra accélérer son virage vert et mettre les bouchées triples alors qu’il hérite d’une situation où le Québec recule par rapport au respect de ses engagements climatiques.”

-30-

Pour plus d’informations, veuillez contacter:

Patrick Bonin, Responsable de la campagne Climat-Énergie, Greenpeace Canada

pbonin@greenpeace.org; +1 514 594-1221